Skip to Content

12 personnalités publiques dénoncent l'Accord économique et commercial global (AECG)

Projet - Expertise à partager, Laure Waridel

Dans une lettre d'opinion publiée dans l'édition du 20 octobre 2010 du Devoir, 12 personnalités publiques du Québec, du Canada et d'Europe dénoncent le projet de l'Accord économique et commercial entre l’Union européenne et le Canada (AÉCG) à l'occasion du 5e cycle de négociations qui a lieu du 18 au 22 octobre à Ottawa.

Laure Waridel, Naomi Klein, Riccardo Petrella et une dizaine d'autres signataires de cette lettre ouverte dénoncent l'opacité qui entoure ces négociations et le fait que cet accord « libéralisera et déréglementera encore plus de secteurs de l’économie que les autres accords de libre-échange. Il risque entre autres de poser une menace pour nos services publics, d’autoriser massivement les OGM et d’entraver toute régulation sociale et environnementale sérieuse », écrivent-ils.

Ils appellent donc les citoyens et les mouvements sociaux du Canada et des pays d'Europe à se mobiliser et à poursuivre le combat pour la démocratie et le bien commun.