Skip to Content

Agriculture : Équiterre appuie la relève

Équiterre appuie les recommandations concernant l’avenir de l’agriculture et la relève agricole que le Conseil permanent de la jeunesse (CPJ) a dévoilé hier. Ces recommandations sont on ne peut plus pertinentes à l’aube du dépôt de la toute première politique agricole de la province.

Au Québec, la population des exploitants agricoles vieillit et le taux de renouvellement n’est plus que de 35 %, alors qu'un agriculteur sur trois est remplacé. Les jeunes qui souhaitent s’établir en agriculture rencontrent des obstacles de taille : coûts faramineux, accès difficile à la terre et aux programmes d’aide, aléas du marché, agriculture fragilisée par la mondialisation des marchés, etc. Équiterre soutient que la première politique agricole québécoise se doit de lever les obstacles à l’établissement de ces jeunes et instaurer des solutions concrètes pour les soutenir.

Pour connaître la position d'Équiterre en détails, consultez notre dossier sur la future politique agricole québécoise.