Skip to Content

Dans les médias du 2 juin

Le manque de pluie fait toujours des ravages...

Le nombre de foyers d'incendie a légèrement diminué en après-midi hier grâce à la pluie. Il y aurait 40 feux de forêt en activité au Québec présentement dont cinq qui sont hors de contrôle. Les faibles précipitations font aussi en sorte que les niveaux des grands réservoirs des barrages d'Hydro-Québec sont anormalement bas ce qui forcera peut-être la société à réduire ses exportations. À lire dans La Presse et La Gazette

La marée noire se poursuit...

Washington ouvre une enquête judiciaire sur la catastrophe de la marée noire tandis que BP tente une autre tentative de colmatage. À lire dans La Presse entre autres.

Du côté des transports...

D'ici la fin de 2011, Québec construira un réseau de bornes publiques pour recharger les véhicules électriques, juste à temps pour l'arrivée des premières voitures totalement électriques sur le marché. Il s'agit d'un partenariat entre Renault-Nissan, Hydro-Québec et les villes de Montréal et Québec. Parallèlement, Renault- Nissan à annoncé qu'elle fournira 50 exemplaires de la LEAF à Communauto qui pourra bénéficier de crédits gouvernementaux allant jusqu'à 10 000 $ par véhicule pour acheter ces voitures électriques. Plus de détails dans La Presse, Gazette, Le Devoir, Métro.

Vélo Québec demande le retrait des trois futurs pôles de ralentissement sur le circuit Gilles-Villeneuve car la solution n'aidera en rien à améliorer la sécurité des cyclistes et piétons. À lire dans La Presse. Vélo Québec aimerait aussi bannir le traffic automobile sur deux routes principales qui traversent le Mont-Royal et ce, à tous les dimanches matins de mai à octobre - Gazette, Métro

L'AMT a proposé une solution pour contrer le litige qui subsite entre Montréal, Laval et Longueuil sur les frais reliés à l'utilisation du métro. La proposition de l'AMT, qui suggère une tarification intermédiaire, a été rejeté par Montréal. À lire dans Le Devoir.

Trois lettres ouvertes dans La Presse susceptible de susciter votre intérêt...

L'une sur le fait que la nécessité et la rentabilité d'un lien entre l'aéroport et le centre-ville sont douteuses. La deuxième, écrite par la présidente de l'Ordre des ingénieurs du Québec sur le fait que le temps presse pour l'échangeur Turcot et qu'il est maintenu en vie artificiellement. La dernière lettre, écrite par un cardiologue de Montréal parle des impacts de l'air vicié qui provoque le durcissement et le blocage des artères et que bien que la preuve directe des effets délétères de la pollution sur la santé humaine est souvent difficile à identifier, le vert n'est pas qu'un nouveau branding, c'est aussi une question de santé.

Du côté du développement durable...

Québec a décidé d'adhérer au Réseau des gouvernements régionaux pour le développement durable, qui regroupe, avec cette nouvelle adhésion, des États fédérés des cinq continents. En effet, le Québec est le premier État nord-américain à se joindre à ce mouvement, qui est à l'origine d'un Programme d'approche territoriale en matière de lutte contre les changements climatiques. À lire dans Le Devoir