Skip to Content

Dans les médias du 25 mai

À la une de tous les journaux bien sûr, la triste défaite des Canadiens...

Climat

La saison des feux de forêt démarre en trombe : l'hiver le plus doux et sec connu depuis 1948 et les faibles précipitations des derniers mois en sont la cause. La Presse, Le Devoir, 24 Heures.

Dans Le Journal de Montréal, Richard Martineau rappelle la nécessité de donner la parole aux « climato-sceptiques » dans les débats afin de cultiver le doute scientifique nécessaire à l'avancement de la science.

Transport

La STM vise un réseau électrifié en 2025 grâce aux trolleybus, aux autobus hybrides et aux tramways. Métro.

BIXI à Washington cet automne. Le Devoir.

Billet dans La Presse sur la cohabitation des vélos et des autos. Les « chauffards » existent dans les deux mondes et « la prévention, tout comme la nécessité d'aménager les routes, sont de rigueur ».

Le cahier de l'auto de La Presse présente surtout de nouveaux modèles 2011, les gadgets électroniques et la robotisation des véhicules. Cependant, des articles sur la voiture électrique et les hybrides démontrent la volonté de l'industrie automobile de continuer à innover dans ce sens.

Pétrole

Le patron de BP avoue craindre pour l'image de sa compagnie qui a perdu 25 % de sa valeur boursière alors que la grogne populaire s'intensifie. De son côté, la Maison-Blanche continue d'exercer des pressions politiques pour qu'une solution soit trouvée à « cette catastrophe écologique sans précédent ». Le Devoir, La Presse. Le Journal de Montréal, 24 Heures, Métro.

Équité

La cause de la syndicalisation des travailleurs agricoles mexicains sera portée en Cour supérieure. Alors que l'accréditation syndicale avait été rendue possible en avril dernier, un employeur demande la révision de cette décision constitutionnelle. Journal de Montréal.

Agriculture

Constat de l'échec de la révolution agricole menée en Inde depuis quelques décennies : après les espoirs portés par les engrais chimiques, les pesticides et les semences génétiquement modifiées, la situation actuelle est catastrophique. Les petits producteurs, dont plus de 200 000 se sont suicidés depuis 1997, sont coincés dans la spirale de l'endettement pour couvrir les coûts des semences et intrants chimiques. De plus, la conjoncture actuelle de la société indienne, en pleine libéralisation économique, n'aide en rien à résoudre ce problème qui n'est pas prioritaire aux yeux de l'État. Le Devoir.

Parc

Environnement Canada entame une recherche sur la valeur économique des parcs, Cela pourrait démontrer la vraie valeur de ces aménagements au sein du système économique.The Gazette.

Métro rappelle la création imminente d'un troisième parc sur le mont Royal.

Et chronique de Vincent Marissal dans La Presse sur l'état lamentable de plusieurs parcs montréalais.