Skip to Content

Gaz de shiste : fuites, remous et tentatives de colmatage

Actu - Forage gaz de schiste

Le dossier des gaz de shiste continue de créer de grands remous. Alors que des fuites sont rapportées dans le puits de Leclercville et ce, malgré les précautions de l'industrie qui proclame mettre tout en place pour assurer la sécurité de ses installations, la volonté d'imposer un moratoire semble gagner en popularité.

Du côté du gouvernement, comme l'explique Hugo Séguin dans son dernier billet Changez de côté on s'est trompé..., on observe un changement de ton qui fait réagir l'industrie. De son côté, l'Association pétrolière et gazière du Québec (APGQ) a annoncé ce matin que Lucien Bouchard succèdera à André Caillé à la tête de l'Association : M. Bouchard souhaite ainsi « renverser la vapeur au sein de l'opinion publique ». Équiterre considère que le problème des gaz de schiste n'est en aucun cas relié aux relations publiques d'une industrie ou en son porte-parole, mais bien d'un enjeu majeur pour la santé publique des Québécois et la protection de notre environnement.

Rappelons que le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) déposera son rapport sur le développement durable de l'industrie du gaz de schiste le 28 février 2011.