Skip to Content

Lanaudière est sollicité

Une rencontre de citoyens dans le but de créer un Groupe d'action d'Équiterre dans Lanaudière se tiendra mardi le 19 octobre prochain à 19 h 30 à Mascouche.

Équiterre s'efforce de rejoindre tous les citoyens du Québec à travers ses activités de sensibilisation et des nombreuses solutions offertes - les fermiers de famille, la Station-service cocktail-transport, le répertoire du commerce équitable, les conférences publiques, etc. Les groupes d'action sont donc incontournables pour porter le message d'Équiterre, et nous sommes heureux de pouvoir compter sur les membres des groupes d'action déjà présents dans quatre régions : le Québec, l'Estrie, la Mauricie et l'Outaouais.

Équiterre invite donc les citoyens de Lanaudière sensibles aux valeurs et à la mission d'Équiterre et intéressés à s'impliquer dans leur communauté à participer à cette rencontre, et nous espérons pouvoir bientôt célébrer la création du nouveau groupe d'action à Lanaudière. 

Pour plus d'information ou pour participer, consultez les détails de cette rencontre.

groupe d'action Equiterre

Bonjour, Serait-il possible de faire la même démarche que vous faites dans Lanaudière mais pour les Laurentides? (groupe d'action Equiterre) J'habite Saint-Sauveur, je trouve qu'il y a beaucoup à faire ici. Je sais que les Laurentides c'est un très grand territoire.  Ce n'est pas aussi évident qu'à Montréal où tout y est bien condensé. Beaucoup de sujets sont à toucher mais laissez-moi vous parler de ma petite et simple expérience ici: Je travaille en restauration/hôtellerie mais je ressens une grande désolation dans notre système. Tout le gaspillage, les coupures et tout simplement AUCUNE conscience écologique. On recycle à peine les boîtes, rien d'autre. On gaspille l'eau de façon épouventable, sans parler de toute la nourriture. On utilise le papier film (saran wrap) de façon tellement excessive. Et j'en passe. Bref, RIEN ne se fait sur le plan écologique, même pas à la base.  Je travaille à l'hôtel Manoir St-Sauveur. Il y a quelque années, certains employers et quelques cadres avaient tenté de former un "comité vert" dont je faisais partie. Le directeur de ce moment était bien motivé. Mais il n'est pas resté bien longtemps au poste et jamais rien de bien constructif n'est sortie de nos bonnes intentions, faute de budjet et de bonne conscience de nos patrons. "C'est comme des minis-Harper! :-)" . J'adore ma relation avec la nourriture. Ce métier ne me convient que sur ce point car en fait de restauration, je trouve qu'il y a tant à améliorer. C'est une industrie vulgaire du point de vu "conscience". C'est comme une usine. Le rapport qui se devrait être à cet élément qui nous vient généreusement de la terre mériterait beaucoup plus de respect. Je ne suis qu'une personne bien ordinaire avec une bonne conscience. Je ne suis pas une grande écologiste et je ne connais pas tous les moyens intelligents de convaincre des hommes d'argents comment tourner verts. Mais je le souhaiterais. Mes paroles de coeur ne seront jamais insuffisantes. Peut-être, avec des gens qualifiés, petit à petit, un pas après l'autre, il y aurait possibilité d'améliorer la situation écologique des restaurants et hôtels... ici dans les Laurentides, ça serait un heureux accomplissement. Alors, un groupe d'action Equiterre, chez-nous, cela me semblerait bien utile. Qui ne demande rien n'a rien... je tente la chance, je frappe à votre porte. Je considère votre organisation d'une façon très respectueuse, j'ai un grande confiance en votre travail et surtout en votre façon de faire. Merci déjà, d'exister! Bien à vous, sincèrement, Taania Labelle

Lancement du projet Resto-vert

Bonjour Mme Labelle,

Je suis heureuse de partager cette nouvelle avec vous : un nouveau projet vient d'être lancé visant à accroître et reconnaître les efforts écologiques de l’industrie de la restauration.

Comme vous l'avez bien expliqué, il y a beaucoup à faire dans le milieu hôtelier et dans celui de la restauration pour instaurer des pratiques plus écologiques. Nous saluons donc cette initiative!

Vous pouvez trouver toutes les informations sur ce projet sur le site de l’Association des restaurateurs du Québec (ARQ). J'espère que votre employeur sera intéressé à adhérer à cette initiative!

Salutations cordiales,

Kathy Poulin

Merci à vous!

Bonjour Mme Labelle,

Votre demande nous interpelle et nous encourage à continuer notre travail de sensibilisation et d'éducation : constater que des citoyens désirent s'impliquer et changer le monde, c'est toujours positif!

Effectivement, pourquoi pas un groupe d'action d'Équiterre dans les Laurentides? Nous avons transmis votre demande au responsable des groupes d'action, M. Pierre Bluteau. Cependant, le processus de création d'un groupe d'action peut être un peu long car il est parfois difficile de réunir suffisamment de gens disponibles.

En attendant, voici quelques outils pouvant vous aider dans votre milieu de travail :

  • Vous pourriez relancer votre comité vert et débuter avec des défis simples, mais significatifs, comme les gestes du quotidien.
  • Une animation peut être utile pour convaincre certaines personnes du bien fondé d'agir.
  • Vous pourriez demander à vos employeurs de présenter une conférence ou un kiosque d'information sur un sujet approprié à votre milieu de travail.

De plus en plus, les entreprises sont intéressées à améliorer leur bilan environnemental car leur clientèle devient exigeante à ce sujet. Pour faire avancer les choses, il faut faire valoir les retombées positives pour l'entreprise.

Nous vous souhaitons bonne chance dans vos démarches. Et nous vous remercions pour votre implication et vos encouragements!

Meilleures salutations,

Kathy
Professionnelle, communications et organisation d'événements