Skip to Content

Pesticides au Québec : retard à rattraper!

Actu - Pesticides, enfant espionnant dans l'herbe

En 2003, le Québec s'est fait applaudir en adoptant son premier Code de gestion des pesticides.

Elle est maintenant loin, cette gloire de pionnier en matière de réglementation de pesticides utilisés à des fins esthétiques. Le Québec a maintenant été dépassé par d’autres provinces.

C'est ce qui ressort de l'analyse de la Fondation David Suzuki et d'Équiterre, Couper l'herbe sous le pied des pesticides, qui compare les encadrements règlementaires des provinces canadiennes en la matière. En effet, les règlements de l’Ontario et de la Nouvelle-Écosse, bien qu’ils présentent des possibilités d’amélioration, offrent maintenant la meilleure protection sur le plan de la santé et de l’environnement dans le domaine.

Alors que plusieurs citoyens ont l'impression que la réglementation québécoise protège toujours notre santé, le Code est en fait beaucoup trop faible, et le Québec doit maintenant se remettre à jour. La Fondation David Suzuki et d’Équiterre suggèrent plusieurs recommandations et améliorations au gouvernement.