Skip to Content

Présentation de notre budget vert

Mardi le 20 novembre aura lieu le dépôt du nouveau budget provincial. Équiterre, Vivre en Ville et la Fondation David Suzuki proposent des recommandations et mesures pour faire de ce budget, un budget vert, axé sur l'environnement et l'équité sociale.  

Voici quelques-uns des faits saillants.

Mesures rEquérant des investissements

Mesures en énergies renouvelables

  • Rachat à tarif garanties – la mise en place d'un système qui encouragerait les citoyens ainsi que les organismes à mettre sur pied des micro projets d'énergies renouvelables, dans le but de diversifier les sources d'énergie et de soutenir les régions (montant à déterminer)

Mesures en aménagement du territoire

  • Soutien récurrent au logement social et coopératif (700 M$)
  • Apporter un soutien technique aux municipalités (5 M$)
  • Bonifier les programmes de soutien financier à la densification et la revitalisation (50 M$)
  • Susciter et soutenir la création de quartiers modèles (50 M$)

Mesures en transport en commun

  • Doubler l’offre de transport en commun d’ici 2030 (600 M$)
  • Augmenter le soutien à l’exploitation du transport collectif (130 M$)
  • Soutenir la mise en place d’une tarification moderne et solidaire (117 M$)

Favoriser la pratique des déplacements actifs

  • Financer le développement des infrastructures de cyclisme utilitaire (10 M$)
  • Soutenir la mise en place de systèmes de vélo en libre–service à l’échelle du Québec (7 M$)

Gérer la demande en transport

  • Sensibiliser et informer la population sur les transports durables (10 M$)
  • Soutenir les centres de gestion des déplacements (10 M$)

Soutien aux pratiques agricoles et alimentaires durables

  • L’agriculture biologique comme mesure agroenvironnementale (à déterminer)
  • Soutien supplémentaire à l’agriculture biologique (3,25 M$)
  • Fonds pour la protection contre la contamination par les OGM (0 M$)
  • Soutien aux consommateurs individuels et institutionnels (2,5 M$)

Mesures de financement

Mesures de financement en transport

  • Augmenter la redevance sur les hydrocarbures (200 M$)
  • Accorder aux municipalités le droit de taxer l’essence pour financer le développement du transport collectif et actif (à déterminer)
  • Étendre la taxe sur le stationnement commercial (375 M$)

Mesures de gestion de la capacité routière

  • Freiner l’augmentation de la capacité routière pour les déplacements et le navettage (1 000 M$)

Amélioration de la performance des véhicules

  • Adopter un système de malus à l’achat de véhicules neufs énergivores (240 M$) 

Pour consulter le document : 

Proposition de budget vert