Skip to Content

Projet de normes sur l’aquaculture biologique : Équiterre joint sa voix pour une meilleure protection de l’environnement et de la santé

Le 30 août dernier, aux côtés de 43 organisations canadiennes et étasuniennes, Équiterre signait une lettre pour demander à ce que le projet de normes canadiennes sur l'aquaculture biologique de l’Office des normes générales du Canada respecte l'environnement et les attentes des consommateurs.

Les signataires dénoncent le fait que les normes proposées contreviennent aux principes mêmes de la production biologique en autorisant la certification de saumons élevés dans des parcs en filets. Selon la recherche scientifique, cette pratique a des impacts négatifs sur les saumons sauvages et les écosystèmes marins. Le projet de normes permettrait également de certifier comme étant biologiques des poissons ayant été traités à l’aide d’antibiotiques (ce qui est interdit pour toutes les autres viandes vendues sous le sceau biologique) et de parasiticides synthétiques.

Communiqué de presse « Proposed Canadian Organic Aquaculture Standard Opposed by Over 40 North American Organizations. « Organic » Label for Farmed Fish Fails to Meet Consumer Expectations and Environmental Principles » (anglais seulement).

Fichier attachéTaille
Lettre adressée à l’Office des normes générales du Canada (en anglais)97.03 Ko