Skip to Content

Rapport de l'ONU : L’agroécologie peut doubler la production alimentaire en 10 ans

Équtierre tient à partager un nouveau rapport de l'ONU qui nous apprend qu'en à peine 10 ans, les petits agriculteurs peuvent doubler la production alimentaire des régions vulnérables en recourant à des méthodes de production écologiques. Fondé sur un examen approfondi des plus récentes recherches scientifiques, le rapport appelle à un virage fondamental en faveur de l'agroécologie comme moyen d’accroître la production alimentaire et de réduire la pauvreté rurale.

« Si nous voulons nourrir 9 milliards de personnes en 2050, il est urgent d'adopter les techniques agricoles les plus efficaces », explique Olivier De Schutter, Rapporteur spécial de l’ONU sur le droit à l'alimentation et auteur du rapport. « Et les preuves scientifiques actuelles démontrent que les méthodes agroécologiques sont plus efficaces que le recours aux engrais chimiques pour stimuler la production alimentaire dans les régions difficiles où se concentre la faim. » Le mouvement de l’agroécologie prône un développement agricole qui respecte les écosystèmes et intègre les dimensions économiques, sociales et politiques de la vie humaine.