Skip to Content

Sables bitumineux sur la sellette

Actu - sables bitumineux sellette

Les sables bitumineux ont vécu des jours difficiles la semaine dernière!

D'abord, le Comité de la qualité des carburants de l'Union européenne se penchait sur la mise en place de sa directive sur la qualité des carburants. Cette dernière accordait une plus haute teneur en carbone au pétrole issu des sables bitumineux.

Même s'il n'y a pas eu suffisamment d'appuis pour permettre son adoption, la directive sera reproposée en juin par les ministres de l'Union Européeene. Il semble que la campagne de désinformation et de promotion des sables bitumineux du gouvernement conservateur n’ait pas porté ses fruits!

Par ailleurs, la Cour du Québec a donné raison à un citoyen de Dunham et à Équiterre dans le dossier qui l'opposait à la société Pipe-Lines Montréal Ltée (PLM) pour la construction d'une station de pompage en plein territoire agricole. Cette station de pompage fait partie du projet Trailbreaker de la pétrolière Enbridge qui vise à inverser le flux d'un pipeline entre Sarnia et Montréal ce qui ferait transiter du pétrole des sables bitumineux de l'Alberta en sol québécois. Grâce à cette décision de la Cour, le pétrole sale ne transitera pas au Québec, pour l’instant. Équiterre continuera de suivre ce dossier de près!

Pour plus de détails sur ces deux événements, consultez la chronique de Steven Guilbeault dans le journal Métro du 27 février 2012.