Skip to Content

Un vrai leadership canadien pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris pour le climat

subventions-2-448x216.png

Alors que le budget fédéral sera déposé dans une semaine, que vous remplissez vos déclarations d’impôt et que le premier ministre Trudeau vient de recevoir le prix du « leadership mondial en matière d’énergie et d’environnement de la CERAWeek », c’est le moment de réagir en envoyant un message fort au gouvernement fédéral pour dire que votre argent, durement gagné, doit être mieux investi et qu’il faut faire preuve d’un vrai leadership. Signez la pétition pour exiger l’arrêt des subventions aux énergies fossiles!

Cette semaine, Sidney Ribaux, directeur général d’Équiterre répondait à l’agence France Presse (AFP) à propos du prix reçu par Justin Trudeau, que ce dernier cherche à « plaire à tout le monde à la fois » tout en reconnaissant au premier ministre le mérite d'avoir imposé une taxe carbone.

Toutefois, les généreux crédits d’impôts que le Canada verse aux industries fossiles, à hauteur de 3,3 milliards $ par an, minent directement les efforts de cette tarification carbone, et revient à payer les pollueurs 19 $ la tonne de carbone.

« Depuis son élection, le gouvernement Trudeau a tenté de plaire tant aux écologistes, en signant l’Accord de Paris et en imposant une taxe sur le carbone, qu’à l’industrie pétrolière, en approuvant deux oléoducs et en maintenant les subventions pour les combustibles fossiles. » (Trudeau récompensé par les pétrolières, Radio-Canada.ca, 9 mars 2017)

Recommandations d’Équiterre pour le budget fédéral

Équiterre et ses partenaires ont élaboré des recommandations en vue du budget fédéral qui sera déposé mercredi prochain à Ottawa. Elle sont résumées ici et détaillées dans ce document. L’une des 4 principales recommandations d’Équiterre concerne précisément l’élimination de ces généreuses subventions offertes aux industries des combustibles fossiles :
1. Combler le fossé entre la taxe sur le diesel et celle sur l’essence;
2. Augmenter l’efficacité de la taxe fédérale sur les véhicules énergivores;
3. Accroître la portée des incitatifs fiscaux fédéraux pour les bâtiments écologiques;
4. Éliminer le traitement fiscal préférentiel accordé au secteur pétrolier et gazier.

Équiterre sur le terrain : des milliers de personnes unies contre les subventions aux énergies fossiles

Dans les dernières semaines, des actions ont été menées sur le terrain à Montréal et à Québec par des employés, bénévoles et membres des groupes d’action d’Équiterre pour informer la population sur le non-sens de ces généreux crédits d’impôts et récolter des signatures pour la pétition. La température peu clémente et les actions matinales ou tardives n’ont freiné ni les valeureux Équiterrien-nes, ni les travailleurs et citoyens signataires, dans leur élan.

 

Action terrain au métro
Crémazie

 

Action terrain au marché
Jean-Talon

 

Action terrain au marché
Jean-Talon

Action terrain au concert de
Maroon 5 à Québec

Nous pouvons faire mieux avec l’argent de nos impôts!

En 2009, tout comme ses homologues du G20, le Canada s’était engagé à éliminer progressivement les subventions jusqu’en 2020. Sept ans plus tard, les Canadien-nes paient toujours des milliards aux producteurs de pétrole et de gaz pour polluer! Le budget 2017 doit refléter cet engagement.

Il est temps pour le Canada de démontrer un vrai leadership sur les changements climatiques et de mettre un terme aux subventions octroyées aux énergies fossiles.

AjOUTEZ VOTRE VOIX ET SIGNEZ VOUS AUSSI LA PÉTITION!