Skip to Content

La Ville de Laval et ses établissements donnent l’exemple en s’approvisionnant localement.

Montréal, le 5 décembre 2012 – S’approvisionner localement pour des établissements? Oui, c’est possible! C’est ce que nous a démontré le projet pilote « Saveurs de Laval au menu » et les 14 établissements lavallois participants qui ont décidé de poursuivre l’expérience.

Mis en place par Équiterre en partenariat avec la Ville de Laval, Laval Technopole et la Coopérative Paniers-Saveurs, « Saveurs de Laval au menu » est un projet qui offre un accompagnement aux établissements de santé, de restauration et de milieux de garde lavallois à s’approvisionner en aliments produits et récoltés localement.

« Le projet « Saveurs de Laval au menu » nous a démontré clairement que s’approvisionner localement pour des établissements était bénéfique. En plus d’avoir accès à des produits frais, de rencontrer des producteurs de leur région, de stimuler l’économie et la production locale, les établissements contribuent à la diminution des gaz à effet de serre en réduisant le trajet parcouru par les fruits et les légumes consommés. », explique Isabelle St-Germain, directrice générale adjointe d’Équiterre.

La région de Laval était tout indiquée pour ce projet pilote puisque 30 % du territoire lavallois est dédié à l’agriculture et on y retrouve près de 150 producteurs agricoles. « Pour la Ville de Laval, la protection et la mise en valeur de notre territoire agricole sont essentielles et il est aussi important pour nous de soutenir les producteurs locaux. Ce projet est extrêmement intéressant puisqu’il permet de créer à la fois un effet de mobilisation et un levier pour l’achat d’aliments locaux. », précise Scarlett Van Blaeren, coordonnatrice du programme Action Environnement de la Ville de Laval.

Lors de la première année du projet, la Coopérative Paniers-Saveurs de Laval a demandé à ses membres de participer au projet en répondant aux commandes et en livrant les produits. « Après un premier essai, nous avons réalisé qu’un tel regroupement est positif, puisqu’il permet à des entreprises de tailles diverses de travailler ensemble en regroupant une partie de leur production et en centralisant les ventes et le service à la clientèle », explique Nancy Guay, directrice Agropôle à Laval Technopole. Elle ajoute que « développer l’approvisionnement local pour les établissements lavallois était une expérience logique pour le regroupement, permettant d’aller au-delà de la vente aux particuliers et de développer de nouveaux liens et une nouvelle méthode de mise en marché ».

L’un des beaux exemples de réussite du projet Saveurs de Laval au menu est celui du Centre jeunesse de Laval qui, grâce à la Ferme d’Auteuil, permet à sa clientèle de déguster des fruits et légumes frais, depuis maintenant deux ans. « Nous avons fait depuis longtemps le choix d'achat local, et ce, dans divers domaines. Lorsque la chance nous a été offerte de participer au projet pour encourager nos producteurs locaux, nous avons été emballés! Tout le monde dans la chaîne y gagne; surtout les jeunes et les membres du personnel qui prennent leur repas au sein de l’établissement grâce aux produits frais disponibles à proximité. », explique Carole Du Sault, conseillère aux communications au Centre jeunesse de Laval.

Du côté de la Ferme d’Auteuil, « l’engagement continu du Centre jeunesse à s’approvisionner auprès de notre ferme et leur grand volume de commande nous permet de prévoir nos récoltes et d’écouler nos produits plus facilement; il s’agit vraiment d’une relation gagnant-gagnant », ajoute M. Yves Vaillancourt de la Ferme d’Auteuil.

Équiterre espère que plusieurs villes et régions du Québec suivront cet exemple afin de favoriser la consommation de produits locaux dans les restaurants et les établissements scolaires. D’ailleurs, Équiterre demande depuis plusieurs années à ce que le gouvernement montre l'exemple en adoptant des objectifs d'achat local pour les écoles et établissements de santé de la province.

Les 14 établissements lavallois s’étant approvisionnés en fruits et légumes locaux durant la saison des récoltes 2012 sont : le CPE La Relève, le Café Le Signet, les traiteurs Avec Plaisirs et Les folies de Sophie, le Centre jeunesse de Laval, les résidences l’Éden, l’Hôpital juif de réadaptation, l’Hôpital de la Cité-de-la-Santé, le CHSLD Idola St-Jean, le CHSLD du Ruisseau Papineau, le CHSLD Fernand-Larocque, le CHSLD De La Pinière, le Centre de bénévolat et moisson Laval et Bonne boîte bonne bouffe Laval.

Pour plus d’information, visionnez la vidéo.

− 30 −

Source :
Loïc Dehoux, Équiterre
514 605-2000