Skip to Content

Le Québec, un terreau fertile pour l'Agriculture soutenue par la communauté d'Équiterre - Le marché potentiel de la formule évalué à plus de 260 000 ménages québécois

Montréal, 2 mai 2007 – Une étude réalisée par la firme Darvida Conseil pour le compte d'Équiterre révèle que 262 744 ménages québécois sont susceptibles de s'approvisionner en produits biologiques et locaux via le réseau d'Agriculture soutenue par la communauté (ASC) d'Équiterre dans les prochaines années. Le rapport Le marché de l'ASC au Québec trace quatre portraits types des citoyens partenaires de fermes du réseau d'ASC d'Équiterre et évalue le potentiel de développement de la formule sur le territoire québécois.

« On apprend que près de 25 fois plus de ménages que ceux qui participent déjà à la formule ASC ont le profil sociodémographique des partenaires actuels du réseau. Tout porte à croire que la formule poursuivra son développement et que les citoyens-mangeurs du Québec sont prêts pour une agriculture différente qui favorise l'économie locale et des aliments sains produits dans un plus grand respect de l'environnement », note Isabelle Joncas, chargée de projet en Agriculture soutenue par la communauté chez Équiterre. « C'est un incitatif très intéressant pour la relève et les agriculteurs intéressés à entreprendre le virage biologique au Québec. À l'heure actuelle, dans certaines régions, la demande excède l'offre », ajoute-t-elle.

Des partenaires avant tout soucieux de leur santé et de leur environnement
L'enquête a permis de déterminer que les partenaires ASC sont âgés entre 18 et 60 ans, ont des revenus familiaux variant de 25 000$ à plus de 60 000$ et sont généralement en couple. Ils sont soucieux de leur santé et de leur environnement. En outre, ils désirent soutenir l'agriculture locale et achetaient déjà certains aliments biologiques avant de se joindre à une ferme du réseau. Aussi, les partenaires composent très bien avec les particularités de la formule comme le fait de se déplacer à un point de chute pour récupérer leur panier bio, de procéder d'avance au paiement et de jongler avec le contenu surprise des paniers.

Une croissance à définir
L'étude démontre que, bien que le marché potentiel des paniers bio d'Équiterre soit loin d'être saturé, le développement de la formule ASC sera tributaire de l'évolution du marché des produits biologiques, du développement de l'offre, des efforts de mise en marché et des stratégies de marketing développées autant par Équiterre que par les fermes bio locales participantes.

Un réseau solidaire en santé
Le réseau ASC a été mis sur pied il y a 12 ans par Équiterre. Cette année, 99 fermes livreront 8 693 parts de récolte à 341 points de chute dans 13 régions du Québec. La formule repose sur un engagement mutuel entre fermiers et partenaires. Les citoyens achètent leur part de récolte en début de saison et, en retour, les fermes leur livrent des paniers hebdomadaires de fruits et légumes biologiques durant environ 15 à 20 semaines. Ensemble, ils partageront les risques et les bénéfices de la saison. Des éleveurs offrent aussi aux citoyens leurs découpes de viande à l'année moyennant un dépôt d'avance.

Le marché de l'ASC au Québec
Le rapport Le marché de l'ASC au Québec est la mise en commun des résultats de plusieurs travaux entrepris en 2006 par la firme Darvida Conseil pour le compte d'Équiterre, comprenant:

* des données obtenues par la consultation de 179 partenaires ASC du Québec;
* des faits saillants et des portraits types de partenaires ASC identifiés par le biais de la consultation;
* la représentativité des portraits types identifiés pour chacune des régions du Québec;
* l'offre actuelle en ASC pour chacune des régions du Québec;
* les propos recueillis auprès d'experts régionaux et concernant la situation de l'ASC, comme ses forces, ses faiblesses et ses possibilités de développement.

Cette étude a été possible grâce au Programme de soutien au développement de l'agriculture biologique du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec.

– 30 –

Source:
Amélie Ferland
Équiterre
Tél.: 514-522-2000 poste 234
Sans frais: 1-877-272-6656
Cell.: 514-973-2000
aferland@equiterre.qc.ca
www.equiterre.qc.ca

Fichier attachéTaille
Rapport_marche_ASC_2007.pdf1.68 Mo
Flux d'information :