Skip to Content

Les Canadiens veulent la fin des allégements fiscaux accordés aux sociétés pétrolières et gazières

Ottawa, le 17 février 2011 - Un nouveau sondage montre que sept Canadiens sur dix, dont la moitié des Albertains, veulent que l’on mette fin aux milliards de dollars accordés chaque année en allégements fiscaux par le gouvernement fédéral à l’industrie pétrolière et gazière du Canada. Ce sondage, effectué par Léger Marketing et commandé par Équiterre, est publié aujourd’hui alors que plus de 100 organisations de partout au Canada demandent de mettre fin à ces subventions par une lettre ouverte envoyée au premier ministre et au ministre des Finances.

« Les Canadiens ont été clairs : ils veulent que l’on mette fin à ces cadeaux fiscaux. Le budget fédéral sera publié sous peu, nous verrons donc si ce gouvernement est à l’écoute », déclare Steven Guilbeault, coordonnateur général adjoint d’Équiterre. « Bon nombre de ces entreprises font des profits énormes, et leurs actions augmentent la pollution par les gaz à effet de serre au Canada. Elles n’ont pas besoin d’un autre traitement de faveur de la part du gouvernement. »

Les analyses révèlent qu’un total de 1,4 milliard de dollars en subventions fédérales est versé chaque année au secteur pétrolier. Une part disproportionnée de ces subventions est accordée à l'industrie émettrice de gaz à effet de serre qui connaît la croissance la plus rapide au Canada – les sables bitumineux de l’Alberta. Cela résulte en une plus grande pollution générée par les gaz à effet de serre, moins de revenus gouvernementaux et moins d’emplois créés que ce qui serait le cas si ces subventions étaient éliminées progressivement.

« Une majorité assez importante de Canadiens de partout au pays a affirmé clairement qu’ils veulent que l’on mette fin aux allégements fiscaux spéciaux accordés aux sociétés pétrolières et gazières du Canada », affirme Christian Bourque, vice-président à la recherche de Léger Marketing, qui a effectué le sondage. « Il est relativement rare de voir un échantillon représentatif si diversifié de répondants partager une opinion comme celle-là. »

Une lettre ouverte adressée au premier ministre Harper et au ministre Flaherty précise que ces subventions constantes amènent le Canada dans la mauvaise direction. À ce jour, un groupe diversifié de plus de 100 organisations — allant de grands organismes voués à la protection de l’environnement et d'organismes de développement, en passant par la Société canadienne de l’asthme et par la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants — ont signé cette lettre ouverte. Un soutien additionnel pour l’élimination progressive de ces subventions a été reçu par le ministère des Finances (dans une note de service interne pour laquelle il y a eu une fuite l’an dernier), l’ex-ministre de l’Environnement Jim Prentice (tel que révélé dans la même note de service) et la majorité des électeurs de toutes les régions du Canada.

« La liste des signataires de la lettre va bien au-delà des groupes environnementaux. Nous pensons tous que plutôt que d’accorder 1,4 milliard de dollars par année aux sociétés pétrolières qui n’en ont tout simplement pas besoin, ce financement devrait être utilisé pour faire face à la crise climatique », explique John Bennett du Sierra Club du Canada.

Les organisations signataires, tout comme les Canadiens, surveilleront le budget de près pour voir si le gouvernement met fin à ces subventions téméraires.

-30-

Pour plus d’information sur les subventions accordées part le gouvernement fédéral aux sociétés pétrolières et gazières, consultez le rapport du Réseau action climat Canada intitulé Alimenter le problème : Pourquoi est-il temps de mettre fin aux allégements fiscaux aux sociétés pétrolières, gazières et du charbon du Canada.

Pour toute demande de la part des médias, veuillez communiquer avec :

Hannah McKinnon
hmckinnon@climateactionnetwork.ca
613-276-7791

Eveline Trudel-Fugère
etfugere@equiterre.org
514-605-2000

Méthodologie

Léger Marketing a été mandatée par Équiterre pour réaliser sondage auprès des Canadiens afin d'obtenir leur perception des crédits d'impôt consentis aux producteurs de pétrole et de gaz. Pour ce faire, un sondage web a été réalisé du 31 janvier au 2 février 2011 auprès d'un échantillon représentatif de 1522 Canadien(ne)s âgé(e)s de 18 ans ou plus et pouvant s'exprimer en français ou en anglais. À l'aide des données de Statistique Canada, les résultats ont été pondérés selon le sexe, l'âge, les régions, la langue parlée à la maison, la scolarité et la présence d'enfants dans le ménage afin de rendre l'échantillon représentatif de l'ensemble de la population canadienne.

Le Réseau action climat Canada – Climate Action Network Canada est une coalition canadienne de plus de 50 organisations environnementales, confessionnelles, de développement, syndicales, autochtones, de santé et de jeunes, toutes engagées à faire des mesures contre les changements climatiques par le Canada une réalité.