Skip to Content

Aménagements favorables au transport actif

Les aménagements favorables au transport actif représentent l'ensemble des infrastructures destinées à rendre les déplacements à vélo ou à pied plus agréables et sécuritaires. Elles se distinguent par des mesures pour apaiser ou réduire la circulation (dos d'ânes, trottoirs élargis, chaussée réduite, signalisation spécifique, limite de vitesse, etc) ou encore par des infrastructures ou des marquages propres aux déplacements  actifs (pistes cyclables, voies piétonnières, supports à vélo, trottoirs élargis et feux de circulation pour piétons, etc).

Les aménagements favorables au transport actif offrent de multiples avantages:

Des quartiers sains

  • Les cyclistes sont 23 fois moins souvent victimes d'accidents graves ou mortels que les automobilistes, et trois fois moins que les piétons (1).
  • La multiplication des aménagements favorables au transport actif encourage les déplacements à pied et à vélo et assure ainsi des milieux plus sains.

Des employés productifs et en santé

  • Installer des supports à vélo et des douches sur le lieu de travail est un investissement payant pour une entreprise. En effet, l'activité physique a des bienfaits au niveau du rendement et de la concentrattion de l'employé tout comme sur la ponctualité et le taux d'absentéisme des employés (2). De plus, investir dans les transports actifs diminue les coûts reliés au stationnement des automobiles et libère de l'espace pour de futur agrandissements.
  • Plus de deux canadiens sur trois seraient prêts à faire au moins 30 minutes de vélo pour se rendre au travail s'il y avait des pistes cyclables (3).

Des commerces de proximité vitalisés

  • Les piétons et les cyclistes sont des clients plus fidèles et réguliers que les automobilistes. Ceux-ci achètent peut-être de plus petites quantités à la fois, mais reviennent plus souvent. (4). Il est donc rentable de penser à faciliter sa clientèle qui se déplace de façon active en lui offrant des supports à vélo, ou encore un service de livraison.
  • Changer un stationnement de voitures en stationnement de vélos permet à dix clients plutôt qu'à un seul d'accéder au commerce.
  • Aménager un stationnement de voitures coûte environ 6000$, alors que le prix d'un stationnement de vélos varie entre 100$ et 300$ seulement (5).

Des investissements bénéfiques pour la municipalité

  • Les villes qui investissent pour des actions en développement durable véhiculent une image positive et sont ainsi plus compétitives. Soyez précurseur! Démarquez votre ville!
  • Utiliser les transports actifs, c’est réduire les risques d’accidents de la route. En investissant dans les transports actifs, vous améliorez la sécurité de vos concitoyens.
  • Les bruits causent des problèmes de santé mentale et physique (6). En ville, les voitures sont la plus importante source de bruit : une raison de plus pour se tourner vers les transports actifs!

Sources:
(1) Vélo Québec, La sécurité à vélo.
(2) Vélo Québec, L'état du vélo au Québec, 2006
(3) Agence de la santé et des services sociaux de Montréal et Santé Publique, Le transport urbain, une question de santé - Rapport annuel 2006 sur la santé de la population montréalaise.
(4) Fubicy (Fédération française des usagers de la bicyclette), Piétons et cyclistes dynamisent les commerces de centre-ville et de proximité, 2003
(5) Agence métropolitaine de transport, Le guide de l'employeur.
(6) Commission Européenne, Villes cyclables villes d’avenir, 1999.