Skip to Content

Autopartage

L'autopartage, aussi appelé « automobile en libre-service », permet à l'usager d'utiliser une voiture pendant les périodes pour lesquelles il en a besoin. Le reste du temps, la voiture est disponible pour les autres abonnés du service. Les véhicules sont offerts en libre-service, 24 heures par jour et 7 jours par semaine. On peut s'en servir à l'heure, à la demi-heure ou pour des périodes plus longues. Au Québec, le service a été implanté par Communauto dans 7 villes: Montréal, Laval, Longueuil, Québec, Lévis, Sherbrooke et Gatineau.

La formule contribue à réduire le nombre d'automobiles sur les routes, et se révèle être une solution économique, écologique et pratique qui offre à ses membres les avantages de la voiture en éliminant les inconvénients liés à sa possession.

Avantages économiques

  • Moins cher. L'autopartage permet de ne pas investir dans l'achat d'une voiture et d'éviter les frais de déneigement, de stationnement, d'entretien du véhicule et d'assurances. L'essence, les assurances et l'entretien sont généralement compris dans les tarifs de l'autopartage. Cela revient moins cher que posséder une voiture, même lorsqu'on a besoin d'un véhicule au quotidien.
  • Frais liés à l'usage. Dans l'autopartage, le prix d'utilisation est directement proportionnel à l'usage, tandis que même au repos, la voiture qu'on possède occasionne des frais (entretien, dépréciation, etc.). La tarification s'adapte à des usages spécifiques et est donc plus flexible que celle de la location classique, surtout lorsqu'il s'agit d'utiliser une voiture seulement pour quelques heures.

Avantages environnementaux

  • Moins de voitures. Un véhicule en partage se substitue, en moyenne, à 8 automobiles, alors que les abonnés se déplacent en voiture presque 4 fois moins que les propriétaires de voiture.
  • Plus d'espace. L'autopartage diminue les besoins en espaces de stationnement (1).
  • Moins de kilomètres parcourus. L'autopartage entraîne une diminution moyenne du nombre de kilomètres parcourus en voiture par personne d'environ 38%, soit 2 900 km par année en moyenne (1).
  • Réduction des émissions de CO2. Chaque abonné à l'autopartage réduit ses émissions de CO2 de 1,2 tonne par année par rapport à ce qu'il émettrait s'il était propriétaire(1). En 2012, les 26 000 Québécois abonnés au service de l'autopartage ont ainsi réduit leurs émissions de 31 200 tonnes de CO2.

Avantages pratiqueS

  • Rapide. L'autopartage permet d'avoir accès à une voiture plus simplement et plus rapidement que la location courante.
  • Pas d'entretien. Les véhicules sont en bon état mécanique, propres et, pour la plupart, des modèles récents. En cas d'accident ou de panne majeure, le véhicule est pris en charge par la compagnie d'autopartage. Finies les heures perdues chez le garagiste!
  • Utilisation efficace. En moyenne, une voiture reste stationnée 95% du temps et roule un peu moins d'une heure par jour. Ainsi, l'autopartage permet d'utiliser plus efficacement une voiture en la mettant à la disposition de plusieurs conducteurs.

En somme, l'autopartage se révèle être un choix sensé. D'ailleurs, notons que plus de 75% des adhérents québécois à l'autopartage déclarent s'être départis de leur véhicule ou avoir renoncé à son achat, grâce à ce service.

Sources:
(1) Tecsult, 2007. Le projet auto + bus. Évaluation d’initiatives de mobilité combinée dans les villes canadiennes.