Skip to Content

Épices équitables

Les épices équitables font leur apparition au Canada en 2006. En 2009, 20 organisations de producteurs ont la certification, principalement en Asie et en Amérique latine. Les ventes d'épices équitables sont encore bien minces; elles ne comptent que pour 0,015% de la consommation canadienne.

Les épices certifiées équitables au Canada sont: le poivre noir, le poivre blanc, la cardamome, la cannelle, le clou de girofle, le gingembre, la muscade, le curcuma, le cari et le macis. Ailleurs dans le monde, on trouve aussi le basilic, la bourrache, le céleri, l'aneth, la camomille, la mélisse, la citronnelle, la fleur d'oranger, la menthe poivrée et aquatique, le romarin, le thym, la vanille, le persil et l'origan. Toutes les épices certifiées équitables sont également biologiques.

Privilégier l'achat d'épices équitables permet de rehausser ses plats, tout en étant bénéfique pour les producteurs indiens et l'environnement.

L'univers des épices

Avec 79% de la production mondiale, l'Inde est de loin le premier pays producteur d'épices. Elle est également le premier pays consommateur (48%) (1).

Deux multinationales dominent le marché traditionnel des épices (McCormick and Company et Associated British Foods), tandis que leur culture provient de millions de petits producteurs.

Comme c'est souvent le cas dans le secteur des denrées, les producteurs d'épices font face à d'importantes fluctuations de prix sur les marchés, sources d'instabilité et d'insécurité.

Sources:

(1) FAOSTAT est un outil statistique de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture qui  permet l’accès à plus de 3 millions de series chronologiques et de données croisées relatives à l’alimentation et l’agriculture.