Skip to Content

Partage des risques et bénéfices

Les abonnés aux paniers bio et les fermes du réseau des fermiers de famille d'Équiterre s'engagent à partager les risques et bénéfices des récoltes. À cet effet, la ferme doit s'assurer que les abonnés profitent de l'abondance des récoltes, tant en qualité, en quantité qu'en diversité. De plus, la ferme s’engage à offrir à ses partenaires une part des surplus des récoltes.

Par ailleurs, l'abonné aux paniers bio s'engage à supporter une part raisonnable des risques propres à l'agriculture, tels que les aléas du climat (gel, forte pluie, grêle, sécheresse), les maladies ou les dommages causés par les ravageurs. Lorsque surviennent ces types d'événements imprévisibles et liés aux facteurs naturels, le partenaire doit comprendre que le contenu de son panier risque d'être affecté. Par exemple, un temps frais et humide nuit à la croissance des tomates, mais favorise celle des laitues et autres verdures. En pareilles circonstances, le partenaire aura probablement moins de tomates dans son panier, mais davantage d'épinards.

Enfin, les risques découlant de la gestion de la production ne sont pas assumés par les partenaires. Il s'agit par exemple de problèmes liés à la planification, aux connaissances et à l'expérience, à la gestion du travail ou des cultures (amendements, irrigation, drainage, désherbage). Dans ces cas particuliers, la ferme est responsable de pallier la situation afin de respecter ses engagements.