Skip to Content

Geste du mois : bouger pour la planète!

geste_448x216_-_copie.jpg

Jouer dehors. Cette expression est bien populaire chez les enfants, mais heureusement que ce loisir n’est pas réservé qu’à eux! Petits et grands vont faire le plein d’énergie en nature. Plusieurs études ont confirmé que le contact avec celle-ci est nécessaire à l’être humain, qu’elle procure un sentiment de sécurité et d’apaisement. Ce contact serait vital au développement émotif et procurerait une meilleure santé mentale et concentration. Certains disent même que la ville nous rapproche de notre égo, alors que la nature nous rapproche de notre âme.

Il est logique de penser que ceux qui profitent du plein-air souhaitent protéger la nature. Nous vous suggérons ici des réflexes à développer lors de la pratique de sports de plein-air (ou d’activités sportives) pour garder la planète en état. Des façons de se déplacer autrement, de consommer moins et mieux, de bien choisir ses collations, de se vêtir et s’équiper de façon responsable et de participer à des événements sportifs écoresponsables.
 

TranSPORT


Nous n’avons pas tous la chance d’habiter à l’orée des bois, au sommet des montagnes ou au bord de la mer. C’est pourquoi nous vous suggérons des alternatives à l’auto solo pour vous rendre à votre lieu de pratique sportive préféré.

Avez-vous déjà remarqué que dans le mot transport se retrouve sport? Lorsque la distance à parcourir n’est pas trop grande, vous pourriez vous déplacer à vélo ou à la course. Il s’agit d’une bonne façon d’améliorer ses performances tout en réduisant les émissions de GES!


Notre collègue Colleen Thorpe, directrice des programmes éducatifs chez Équiterre, illustre bien le concept de tranSPORT. Elle se rend au Mont Royal à vélo pour profiter des pistes de ski de fond. Chapeau!

Outre le transport actif, il est possible d’opter pour le transport collectif, l'autopartage, le covoiturage et le véhicule électrique. Lancez la discussion et proposez du covoiturer avec des membres au sein de votre équipe ou association sportive. Pendant la saison hivernale, des services de navette sont offerts pour se rendre aux stations de ski (entre autres skicovoiturage.caNavette ski MontréalSki bus Québec, autobus vers les Laurentides, Ski bus Mauricie) ou consultez la section Amigo Express ski. Tout en étant écolo, ces alternatives vous permettent de profiter de l’après-ski ou de la bière post-exercice sans avoir à conduire!

Enfin, vous devez prendre l’avion pour faire du surf au Nicaragua ou monter l’Aconcagua? Vous pouvez compenser vos émissions de carbone via l’organisation canadienne Planétair.
 

La recette du champion : réduire l’emballage!


Saviez-vous que 3 litres d’eau sont nécessaires pour produire une bouteille de plastique, soit plusieurs fois ce qu’elle en contient? (Voir Une bouteille de pastique, un mélange toxique.) Vous savez tous qu’il est possible d’adopter la bouteille réutilisable, mais vous nous direz que vous ne l’avez pas toujours sous la main. Un petit conseil : gardez-en une au bureau, une autre dans votre sac de sport, une autre à la maison afin d’en avoir toujours une sous la main!

Bien que vous ayez votre bouteille réutilisable, vous souhaitez consommer des boissons énergisantes embouteillées. Avez-vous pensé à créer votre propre recette de boisson énergisante? C’est rapide, délicieux et économique! Vous n’avez besoin que du jus de fruits, de l’eau et du sel. Consultez un exemple de recette ici.

 

Les collations en sachets individuels sont souvent offertes en portions insuffisantes pour un sportif. Il est plus futé, écolo et économique d’acheter des grands formats d’aliments (noix et fruits séchés par exemple) à l’épicerie et de les répartir dans des contenants réutilisables à la maison. Saviez-vous que les figues séchées étaient les barres d’énergie du tour de France à l’époque? Découvrez ici les bonnes adresses pour acheter en vrac.

Collation récompense par excellence après la pratique sportive ou pendant des expéditions : le chocolat. Tous les collègues d’Équiterre vous le diront, le chocolat de la coop canadienne Camino est délicieux! Découvrez ici les côtés sombres de la production du chocolat conventionnel et les avantages indéniables du commerce équitable, tant pour les producteurs que pour l’environnement.

Les collations/repas sans viande ni produit laitier peuvent se transporter et se conserver facilement sans réfrigération, ce qui est pratique pour les excursions. Aussi, quoi de mieux que de croquer dans un fruit ou un légume frais et bio du Québec pour refaire ses énergies pendant l’activité physique? À tout moment de l’année, il est possible de s’abonner à paniersbio.org et vous assurer des collations savoureuses, sans emballage inutile!

Enfin, ne laissez pas de trace pendant vos expéditions en nature. Sans trace Canada (Leave No Trace Canada) est un organisme à but non lucratif qui a pour but de promouvoir l'usage responsable des aires naturelles. Consultez les principes éthiques du plein air présentés sur son site web, notamment comment mieux planifier ses repas, gérer adéquatement ses déchets et laisser intacte la nature.
 

L’habit ne fait pas le moine... ou le sportif!


L’équipement est essentiel à la pratique de sports et d’activités de plein-air. Toutefois, nous ne sommes pas à l’abri des modes de plus en plus éphémères et du marketing qui nous martèle que nos performances sont reliées à l’achat de telle ou telle chose. Saviez-vous que la mode est la deuxième industrie la plus polluante après le pétrole, qu’elle est responsable à elle seule de 20 % de la pollution de l’eau dans le monde, que nous achetons 4 fois plus de vêtements qu’il y a 20 ans et que 2700 litres d’eau sont utilisés pour la conception d’un seul t-shirt de coton?

En prolongeant la durée de vie de votre équipement, en achetant ou en échangeant du matériel usagé, vous faites des économies et réduisez les impacts néfastes liés à la fabrication et la mise au rebut de ces produits. Il est aussi possible de faire don à un organisme d’un équipement de sport que vous ou votre enfant n’utilisez plus, pour en faire profiter quelqu’un d’autre.

Votre équipement ou vêtement est brisé? Avant de le jeter, visitez votre cordonnier ou un magasin spécialisé dans la réparation de matériel. La compagnie Patagonia, une pionnière dans les pratiques de développement durable, a même lancé la campagne Worn Wear (voir le site de la campagne en français) et propose de racheter vos vêtements Patagonia brisés pour les revendre réparés. Découvrez ici les bonnes adresses pour l'entretien et la réparation d’articles sportifs et de plein-air.

Si vous devez vraiment acheter neuf, privilégiez l’achat de vêtements de qualité qui vont durer longtemps et optez pour des fibres recyclées et des textiles biologiques. Saviez-vous que certains vêtements en polyester sont fabriqués à partir d’un mélange de bouteilles de plastique et de vieux vêtements recyclés? Des chaussures de sport ont même récemment été mises en marché avec la collaboration d’une organisation qui vise à nettoyer les océans et préserver la vie marine. Elles sont créées à 95 % de plastique provenant de filets de pêche recyclés, l’équivalent de 11 bouteilles de plastique. Découvrez les bonnes adresses des entreprises et boutiques valorisant les fibres écologiques.

Quelles sont les marques à privilégier? Selon la coopérative de plein-air Mountain Equipment Co-op (MEC), six marques se distinguent. Il s’agit de Patagonia, Prana, Tentree, United by Blue, Burton et MEC. Les bonnes pratiques de ces entreprises englobent l’usage de matériaux écologiques (sans PVC, coton biologique, matériaux recyclés, approbations par Bluesign), les certifications équitables, la gestion des déchets, la gestion de l’eau, la participation au programme 1 % pour la planète, des partenariats variés, des bâtiments durables et la transparence. Quant à elle, MEC a éliminé de ses magasins les sacs de à usage unique en 2008. Grâce à cette mesure, quelque 3,4 millions de sacs à usage unique n’aboutissent pas au dépotoir chaque année.

Enfin, saviez-vous qu’il existe des articles de sport certifiés équitables? Personne ne souhaite que ses enfants jouent au soccer avec un ballon qui a été confectionné par d’autres enfants des pays du Sud. Découvrez les bonnes adresses du commerce équitable pour l'équipement sportif.
 

Événements sportifs écoresponsables


Les grands événements sportifs et les tournois sont malheureusement de grands générateurs de déchets. Tout d’abord, nous vous encourageons à adopter de bons réflexes lors de ceux-ci afin de réduire les déchets et les impacts liés à la production de matériel promotionnel souvent superflu. Avant d’accepter un article promotionnel, posez-vous quelques questions : son utilité pour vous, les matériaux utilisés (recyclés et recyclables), leur nature (matière renouvelable ou non), sa durabilité, sa provenance et son emballage. Vous pouvez vous adresser aux organisateurs d’événements, commanditaires ou à votre association sportive en leur suggérant de nouvelles idées et manifestez vos souhaits de voir certains changements.

D’ailleurs, nous vous invitons à participer à la 2eme édition de la course « Changer le monde avec Équiterre », la première course 100 % écoresponsable au Québec! Cette course se tiendra le 27 mai 2017 sur le Mont Royal à Montréal. Cliquez ici pour plus de détails et apprenez-en davantage sur la 1ere édition de la course.


 

Campagne sauvons #notrehiver avec MEC et Équiterre


Jusqu’au 21 mars, pour chaque photo partagée sur Instagram avec le mot-clic #notrehiver, MEC remet 2 $ à Équiterre afin de soutenir ses efforts de sensibilisation et de mobilisation dans la lutte aux changements climatiques. Allez jouer dehors et partagez vos photos! En plus, Parcs Canada donne l’accès gratuit à tous les parcs nationaux, commandez votre passe ici.


Vous souhaitez en apprendre davantage sur le les pratiques sportives écolo ou nous partager vos trucs? Consultez la campagne Sportifs pour la planète d’Équiterre et écrivez-nous.

Faites du bien à votre santé et à l’environnement : allez jouer dehors!