Skip to Content

Une deuxième vie pour vos vêtements et textiles usagés

elements_vetements-usagers.jpg

L’industrie du textile et du prêt-à-porter évoque plusieurs choses. Pour certains, les mots tendance, mode, fashionista, style, accessoire et garde-robe viennent tout de suite en tête. Pour d’autres, ce secteur d’activité évoque plutôt des conditions de travail précaires, une absence de sécurité financière, un cycle de production polluant, des impacts pour l’environnement et pour la santé, etc.

Sans vouloir démoniser la nécessité de se vêtir, force est d’admettre qu’il se cache derrière le simple t-shirt une situation de plus en plus préoccupante. Dans l’actualité, cette réalité est manifeste, notamment avec la naissance du mouvement de dénonciation de sweatshops dans les années 90, puis l’effondrement d’une usine de textile au Bangladesh, et la mise en ondes toute récente de la téléréalité Sweatshop.

En contre partie, l'univers du prêt-à-porter propose aussi des certifications qui garantissent parfois un mode de production biologique et des pratiques éthiques respectueuses des travailleurs, et qui valorisent le développement de nouveaux textiles à faible empreinte écologique (comme celle du chanvre), l’innovation de designers locaux, le développement de coopératives de travailleurs, etc.

Afin de limiter les externalités négatives de cette industrie à mauvaise presse, chacun peut agir. Adopter une conduite plus responsable en se basant sur l’approche 3R-V : réduire, réutiliser, recycler et valoriser est réellement à la portée de tous.

Le premier pas consiste à consommer moins, consommer mieux. Le guide du vêtement responsable d’Équiterre énonce clairement l’idée qu’un achat de moins vaut mieux qu’un achat responsable, en plus de présenter une foule d’informations pour en savoir plus sur les meilleurs choix à faire.

Comment s’y prendre?

Réduire

Réduire, c’est limiter ses achats.
Afin de réduire sa consommation, il suffit de réfléchir avant d’acheter le dernier chandail à la mode et se poser la question : « en ai-je vraiment besoin? ». La plupart du temps, la réponse est non!

Réutiliser

Réutiliser, c’est utiliser quelque chose à d’autres fins que celle prévue initialement, mais c’est aussi choisir de garder ses vêtements plus longtemps!

Puis, quand ils ont atteint leur fin de vie, on peut leur offrir une cure de jeunesse par différents moyens; à l’aide d’une teinture écologique, en les personnalisant avec des décorations textiles ou en les transformant en modifiant un pantalon usé en short par exemple.

Les friperies débordent de vêtements usagés et représentent un excellent moyen d’offrir une nouvelle vie aux vêtements dont on veut se débarrasser. Pour acheter d’occasion ou donner des vêtements, consultez ce répertoire

Le troc entre collègues et ami(e)s permet d’échanger la robe trop petite pour fillette contre une barbotteuse pour le nouveau-né. C’est facile à organiser et très convivial. Et si vous n’êtes pas organisateur dans l’âme, mais souhaitez prendre part à ce type d’échange, participez au prochain Troc tes trucs.

Recycler

Recycler, ça paraît anodin mais en réalité, c’est tout un processus de transformation qui se met en branle pour recréer un nouvel objet. Au lieu de jeter vos vêtements, pensez à donner ce que vous n’utilisez plus. Le recyclage est somme toute très énergivore. Il existe de nombreux organismes de réemploi au Québec où aller porter vos vêtements usagés, informez-vous!

Quant au textile, il est facilement recyclable et transformable. Les fibres déchiquetées des anciens vêtements synthétiques sont transformées en nouveaux vêtements. Plusieurs entreprises et designers proposent de plus en plus de produits fabriqués de fibres recyclées. Surveillez les étiquettes!

Valoriser

Valoriser, c’est donner une nouvelle vie, sous une nouvelle forme!
Par exemple, les vieux vêtements se transforment facilement en chiffons pour la maison. Un chandail oublié au fond du placard peut devenir la pièce maîtresse d’une couverture en patchwork. Faites des recherches sur des sites tels Pinterest et sur le web pour dénicher une foule d’idées créatives.

Plusieurs éco designers seront ravis de récupérer vos retailles de tissus. C’est leur matière première! Ils en font de nouvelles créations uniques. Trouvez les bonnes adresses sur le site de Ville en Vert

Quelque soit votre niveau d’engagement envers les 3RV, n’oubliez pas que chaque geste compte!

Pour en savoir plus :
Centre de tri de récupération et de valorisation du textile Certex
Recyc-Québec
Guide de la mode éthique au Québec
Répertoire de la mode éthique, écolo et équitable de l'Éco-quartier Ahuntsic-Cartierville