Skip to Content

L'alimentation locale institutionnelle: un rêve devenu réalité!

artichauds

Il y a un an, le gouvernement lançait le projet fédérateur d’accroître l’autonomie alimentaire du Québec via la stratégie nationale d’achat d’aliments québécois pour une alimentation locale dans les institutions publiques (SNAAQ). Cette stratégie vise à augmenter la part des aliments de chez nous achetés par nos institutions publiques québécoises.

La Stratégie a pour objectif de doter, d’ici 2025, l’ensemble des institutions publiques du Québec d’une cible d’achat d’aliments québécois. De plus, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) s’est fixé pour but d’inciter 85 % des établissements des réseaux de l’éducation, de l’enseignement supérieur et de la santé et des services sociaux à se fixer une cible d’achat de produits alimentaires québécois d’ici 2023.  

LA SNAAQ UN AN PLUS TARD

Où en sommes-nous un an plus tard? A-t-on augmenté de façon significative la part des aliments de chez nous achetés par les institutions publiques? Pour Murielle Vrins, Gestionnaire de programme en Alimentation durable chez Équiterre, il y a plusieurs belles avancées à souligner et à célébrer lors de ce premier anniversaire de la SNAAQ.

Pour lire le billet de Murielle en entier >>

Flux d'information :