Skip to Content

LES INSTITUTIONS DE COMMUN’ASSIETTE SONT PASSÉES À L’ACTION : 50 % DE LEURS ACHATS EST LOCAL

RésultatsCommun'assiette

En avril 2020, Équiterre initiait la mise sur pied d’une communauté de pratique (Commun’assiette) pour une alimentation institutionnelle durable. Grâce à l’appui de ses partenaires : le Système alimentaire montréalais, la Fondation du Grand Montréal et Aliments du Québec au menu, Commun’assiette a rapidement suscité l’engouement du milieu institutionnel. En effet, plus de 28 acteurs-trices du milieu incluant différentes instances régionales et du territoire se sont joints à cette initiative.

Lors de la première année d’activités, 11 institutions montréalaises représentant tous les milieux (petite enfance, scolaire, collégial, universitaire, de la santé, et du travail) ont participé à un exercice de quantification afin de connaître la provenance de leurs achats parmi tous les aliments achetés pendant une année. L’approvisionnement est reconnu comme majoritairement québécois si les approvisionnements représentent 50 % et plus de leur budget annuel total.

*Sur la photo, de gauche à droite, Dominique Lacroix (Equiterre), Annie Lavoie (CHUM), Frédéric Duhamel (Jardin de Tessa), Catherine Noiseux (CHUM) 

LES CHIFFRES

Suite à l'analyse de la quantification effectuée par Aliments du Québec au menu, les institutions viennent tout juste de recevoir leurs résultats. Elles s’approvisionnent en moyenne à 50% en aliments locaux (toutes catégories).

Plus précisément, ces 11 institutions ont atteint une moyenne de :

  • 30% d'approvisionnement local pour la catégorie fruits et légumes frais;
  • 76% d'approvisionnement local pour la catégorie produits laitiers;
  • 61% d'approvisionnement local pour la catégorie protéines;
  • 55% d'approvisionnement local pour la catégorie boulangerie & pâtisserie.

POURQUOI CES CHIFFRES SONT-ILS IMPORTANTS?

Parce que nous disposons de peu de données dans le milieu institutionnel à ce sujet. C’est un excellent point de départ. Cela nous permet de comprendre l’état de la situation et d'établir des comparatifs considérant qu’actuellement le Québec produit approximativement la moitié de ce que la population mange. De plus, ces résultats permettront aux institutions de se doter de cibles d’achats d’aliments du Québec encore plus ambitieuses pour la prochaine année.

Ces chiffres sont également très significatifs puisque le gouvernement a mis le cap sur un projet fédérateur, soit celui d’accroître l’autonomie alimentaire du Québec. Pour le milieu institutionnel, cela se reflète par la Stratégie nationale d’achat d’aliments québécois (SNAAQ). La SNAAQ est une stratégie ambitieuse du gouvernement du Québec, lancée par le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), André Lamontagne, qui vise à augmenter de façon considérable la part des aliments de chez nous achetés par les institutions publiques du Québec.

PRÊTE POUR LA SUITE

Forte de ces résultats, Commun’assiette est prête à entamer sa deuxième année d’opérations. Elle pourra solidifier et amplifier son travail afin d’aller encore plus loin grâce à un important financement obtenu suite au dépôt d’un projet par Équiterre au volet 1 du Programme de développement des marchés bioalimentaires qui s’inscrit dans le cadre de la SNAAQ.

Pour obtenir plus d’informations au sujet de Commun’assiette ou en devenir membre, veuillez contacter Lyne Royer. Faites comme nos institutions pionnières et participez au mouvement de l’approvisionnement alimentaire durable. La période de recrutement pour la prochaine cohorte d’institutions aura lieu à l’automne 2021.

INSTITUTIONS PIONNIÈRES DE LA PREMIÈRE COHORTE PROVENANT DE TOUS LES SECTEURS D’ACTIVITÉS

Charles Rivers Laboratories / Aramark
CHUM
CHU Sainte-Justine
CIUSSS Centre-sud de l'île de Montréal
Collège de Rosemont / Services alimentaires Laniel St-Laurent
CPE Jardin des frimousses
CPE Petite-Patrie
CPE Tortue têtue
Hôpital de réadaptation Villa Medica
La Cantine pour tous / La Corbeille
Université Concordia / Aramark