Skip to Content

Plus de véhicules électriques produits en Ontario: une nouvelle prometteuse qui doit être appuyée par des politiques plus ambitieuses

ford-600x314.jpg

Équiterre se réjouit de l’investissement des gouvernements ontarien et fédéral dirigé vers l’usine Ford d’Oakville, qui permettra au pays de relancer son industrie automobile: un secteur en déclin depuis 20 ans. Cette annonce devra toutefois s’inscrire dans un plan d’électrification plus large pour atteindre son plein potentiel.

«Cette annonce ne réglera pas tous les problèmes liés à la croissance des émissions de GES du secteur des transports, mais c’est réjouissant de savoir que le Canada ne souhaite plus simplement regarder passer la parade dans la fabrication des véhicules zéro émission (VZÉ). On doit maintenant s’assurer qu’il y aura aussi des acheteur.se.s et que les infrastructures de recharge suivront partout au pays », déclare Marc-André Viau, directeur des relations gouvernementales d’Équiterre.

À l’heure actuelle, 0,5% des véhicules construits au Canada sont électriques, soit plus de 80% sous la moyenne mondiale d’environ 3%. Cet investissement permettra au pays de rattraper son retard dans un marché international qui a déjà pris une avance considérable.

Lire le communiqué de presse >>

Lire le rapport >>