Skip to Content

Des ­groupes environnementaux exhortent le Premier ministre à éliminer les subventions aux combustibles fossiles d'ici 2020

Toronto, 1er septembre, 2016 - Le Premier ministre du Canada a une occasion en or de faire preuve de leadership international en éliminant les subventions aux combustibles fossiles d'ici 2020. Voilà le message livré par d’importants groupes environnementaux du Canada dans une lettre adressée à Justin Trudeau à la veille de la réunion du G20 à Hangzhou, en Chine.

« Il y a sept ans, le G20 s’est engagé à éliminer les subventions aux combustibles fossiles - mais sans établir un délai ferme », a déclaré Dale Marshall, responsable du programme national chez Environmental Defence. « Notre Premier ministre devrait faire preuve de leadership mondial en nous engageant à mettre fin d’ici 2020 aux 1,5 milliard de dollars de subventions annuelles fédérales qui vont aux combustibles fossiles au Canada ».

Le Canada et d'autres pays du G20 ont d'abord pris l'engagement en 2009 d’éliminer les subventions aux secteurs des combustibles fossiles tels que le charbon, le pétrole et le gaz naturel. La question sera de nouveau à l'ordre du jour au sommet du G20 ce dimanche. Le gouvernement fédéral a fait peu de progrès et continue de donner un montant estimé à 1,5 milliards $ par année à ces pollueurs - sans compter les subventions provinciales qui s’élèvent à plus d'un milliard de dollars par année.

« Notre Premier ministre est un assez bon canoteur pour savoir que ce n’est pas en trouant sa coque qu’on vient en aide à un bateau qui coule. Or, c’est exactement ce que nous faisons lorsque nous utilisons l'argent des contribuables pour payer les entreprises à polluer davantage alors qu’on veut réduire les émissions de CO2 », a déclaré Patrick Bonin, responsable de la campagne Climat-Énergie à Greenpeace Canada. « Il est temps de faire payer les pollueurs, et non pas de les récompenser avec des fonds publics ».

Cette semaine, trois des plus grandes assureurs du monde ont appelé à l’élimination complète des subventions aux combustibles fossiles d’ici 2020. Des investisseurs institutionnels qui gèrent 13 billions de dollars en investissements ont également exhorté le G20 à éliminer les subventions aux combustibles fossiles pour lutter contre les changements climatiques.

« Lorsque de grandes compagnies d'assurances, de grands investisseurs mondiaux et des groupes environnementaux demandent tous la même chose, il va sans dire que les gouvernements devraient suivre », a déclaré Steven Guilbeault, directeur principal chez Équiterre.

Lire la lettre adressée au Premier ministre ici.

- 30 -

Pour plus d'informations ou pour organiser une entrevue, s'il vous plaît contacter :

Dale Roberston, Équiterre, 514 605-2000
Rania Massoud, Greenpeace Canada, 438 929-7447
Dale Marshall, Environmental Defence, 613 868-9917