Skip to Content

Équiterre accueille favorablement la composition du Conseil des ministres du gouvernement Trudeau

Montréal, 4 novembre 2015 – Équiterre réagit favorablement à la composition du Conseil des ministres et se dit confiant de pouvoir travailler de concert avec cette nouvelle équipe.

« La présence de Stéphane Dion aux Affaires étrangères est de bon augure pour la Conférence de Paris (COP21) », a déclaré Sidney Ribaux, directeur général d’Équiterre. « Nous avons aussi très hâte de travailler avec la nouvelle ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, qui cumule une feuille de route très pertinente pour occuper ce poste », a-t-il ajouté.

Steven Guilbeault a pour sa part réagit très positivement à la nomination de Kirsty Duncan : « l’arrivée d’une scientifique du GIEC comme ministre des Sciences représente une grande bouffée d’air frais pour la cause des changements climatiques et pour celle de la science ». Il a également salué la nomination de Marc Garneau comme ministre des Transports : « les transports représentent plus du tiers des émissions de gaz à effet de serre, nous sommes ravis de voir arriver M. Garneau, un résidant de la métropole, qui va bien comprendre les enjeux de congestion et de pollution urbaine et nous sommes confiants qu’il saura proposer une politique nationale de transport durable », a-t-il expliqué. « Le Canada est peut-être le seul pays de l'OCDE sans politique de financement du transport collectif, par exemple ».

Le premier groupe environnemental du Québec a aussi exprimé des espoirs face au nouveau ministre des Ressources naturelles, James Gordon Carr, à qui il demandera rapidement d’interrompre les processus d’évaluation de pipelines menée par l’Office national de l’Énergie en attendant une réforme de ce processus, tel que promis par Justin Trudeau pendant la campagne électorale.

Équiterre a aussi hâte de rencontrer le ministre de l’Agriculture, Lawrence MacAuley, ainsi que la ministre de la Santé, Jane Philpott, pour leur demander qu’Ottawa se dote d’une politique cohérente pour réduire l’utilisation de pesticides dangereux au pays.

- 30 -

Pour plus d’information :
Dale Robertson

Relations médias Équiterre

514-605-2000  / drobertson@equiterre.org

Flux d'information :