Skip to Content

Évaluation d’impact sur l’agrandissement de la mine de charbon Vista : Équiterre félicite le gouvernement fédéral d’avoir pris la bonne décision

Montréal, le 30 juillet 2020 – Le gouvernement fédéral vient d’annoncer que l’expansion proposée de la mine de charbon Vista en Alberta sera soumise à une évaluation selon la Loi sur l’évaluation d’impact à la suite des nouvelles révélations sur l’ampleur de l’agrandissement prévu, renversant ainsi la décision prise en décembre dernier. Les multiples groupes environnementaux qui s’opposent au projet, dont Équiterre, ainsi que les dizaines de milliers de leurs sympathisants, qui ont signé des pétitions contre ce projet, sont soulagés que le gouvernement ait pris la bonne décision.

Réaction de Marc-André Viau, directeur des relations gouvernementales chez Équiterre :
« Nous félicitons le gouvernement fédéral d’avoir pris ses obligations environnementales au sérieux en ordonnant une évaluation d’impact pour l’agrandissement de la mine de charbon Vista. Comme cofondateur de la Powering Past Coal Alliance, le Canada doit maintenir sa crédibilité et son leadership à l’international en ce qui a trait à l’élimination progressive de l’utilisation du charbon. Cette décision démontre l'importance d'un processus fédéral d'évaluation d'impact environnemental rigoureux, lorsque le régime provincial est inadéquat, comme c'est le cas en Alberta.

Vista est déjà l’une des plus grandes mines de charbon thermique au Canada. L’expansion proposée pourrait presque tripler sa capacité d’exploitation de ce combustible fossile qui est, rappelons-le, le plus polluant du monde.

La reprise après la COVID-19 requiert que le Canada s’engage, dans son développement économique domestique et dans ses partenariats à l’international, dans une reconstruction plus verte et plus durable. Le charbon n’est pas un secteur d’emploi d’avenir, il n’a pas de place dans ce futur et donc le projet d’agrandissement de la mine Vista non plus. On ne veut plus de discours de façade sur la crise climatique de la part du gouvernement fédéral – on veut des actions concrètes. »

- 30 -

Pour plus d’information ou pour organiser une entrevue, veuillez communiquer avec :
Courtney Mullins, Équiterre, cmullins@equiterre.org, 514 605-2000

Flux d'information :