Skip to Content

Un an de mobilisation exemplaire dans l'arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie en faveur des transports actifs et de l'achat de proximité

Montréal, le 21 novembre 2007 – Plus de 50 partenaires, réunis au Gainzbar, ont célébré une année de mobilisation exemplaire dans l'arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie en faveur des transports actifs (marche, vélo) et de l'achat de proximité et l'amorce, au sein de cette communauté, d'une synergie enthousiaste aux allures de village urbain.

Imaginée à l'origine par Équiterre, cette campagne a été mise en œuvre en 2006 à titre de projet pilote dans Rosemont–La Petite-Patrie par un comité d'actions concertées, coprésidé par M. Jean François Lalonde, directeur général de la Corporation de développement économique communautaire (CDEC) Rosemont–Petite-Patrie, et Mme Carole Du Sault, conseillère de ville, district Étienne-Desmarteau, représentant l'arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie. Ce comité, réunissant des résidants, des gens d'affaires, des organismes communautaires et des institutions publiques a veillé à assurer un large rayonnement de la campagne dans la communauté.

Les représentants des quatre organismes responsables de la mise en œuvre de la campagne, soit la CDEC, l'Arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie, Équiterre et la Société de développement environnemental de Rosemont (SODER), ont esquissé le bilan des réalisations de cette première année de campagne au service de laquelle une panoplie d'outils a été développée telles des brochures, chroniques, visites, etc. Parmi les éléments relevés notons :

* Près de 4 000 personnes rencontrées à travers deux activités publiques, 30 kiosques tenus lors d'autres événements publics, 100 visites aux commerçants et 15 ateliers dans les milieux institutionnels;
* 2 400 engagements pris par les citoyens et les acteurs socioéconomiques en faveur des transports actifs et de l'achat de proximité;
* 50 commerçants et 10 institutions prêts à passer à l'action à travers des gestes comme l'affichage de l'emplacement des supports à vélo, pistes cyclables et arrêts d'autobus à proximité de leur établissement, l'installation de supports à vélo ou l'organisation d'activités de sensibilisation au sein de leur milieu.

« Devant cette mobilisation comptant à ce jour plus de 70 partenaires, nous ne pouvons qu'être fiers de l'intérêt que portent les citoyens de Rosemont-La Petite-Patrie au développement durable, à la santé, à la vitalité économique et à la qualité de vie dans leur communauté », se réjouissent les deux coprésidents de la campagne. « Nous comptons continuer cette action, qui s'inscrit tout à fait dans les priorités d'intervention déterminées dans notre Plan d'action local pour l'économie et l'emploi, en offrant un accompagnement personnalisé à tous les commerçants, regroupements de commerçants, entreprises, institutions ou organismes intéressés à s'investir à leur tour dans cette mobilisation positive et constructive.»

La directrice générale de la SODER, Mme Carole Poirier, abonde en ce sens : « Nous sommes ravis de l'enthousiasme suscité par la campagne, particulièrement chez les commerçants qui y trouvent des outils concrets leur permettant de mieux s'adapter aux besoins de leur clientèle locale et active. En ajoutant à la trousse d'actions des outils facilitant l'achat et l'installation de supports à vélo, l'implantation de mesures de gestion environnementale et la mise en place de terrasses, nous ne pourrons que mieux répondre aux préoccupations des acteurs du milieu prêts à s'investir pour le bien-être de leur communauté. »

Mme Marilène Bergeron, chargée de projet au programme Transport écologique chez Équiterre, a participé de près à toutes les étapes de ce projet et se dit fière de la réussite de ce projet pilote . « L'exemple de Rosemont-La Petite-Patrie démontre bien les effets positifs de cette campagne pour rassembler une communauté autour d'enjeux touchant à la fois les aspects économiques, sociaux et environnementaux. La mobilisation a même dépassé nos attentes, ce qui nous indique que le modèle peut être facilement repris dans d'autres arrondissements, qui pourront se l'approprier selon leurs propres moyens et réalités. Des acteurs de six autres arrondissements nous ont déjà approchés pour mieux connaître cette expérience inspirante », explique-t-elle, en invitant les autres à faire de même dès maintenant et à créer à leur tour un environnement où il fait bon vivre et travailler! »

Débutée en 2006, la campagne Je m'active à Rosemont-La Petite-Patrie a été choisie pour devenir un projet Quartier 21 dans le cadre du Premier plan stratégique de développement durable de la Ville de Montréal. Elle bénéficie du soutien financier d'Environnement Canada, de la Direction de la santé publique de l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal, de la Ville de Montréal et de l'arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie.

Équiterre est un organisme à but non lucratif ayant pour mission de contribuer à bâtir un mouvement citoyen en prônant des choix individuels et collectifs à la fois écologiques et socialement équitables.
La CDEC Rosemont–Petite-Patrie, un organisme à but non lucratif, contribue, depuis 1990, au dynamisme de l'arrondissement Rosemont–La Petite-Patrie en initiant ou en soutenant un développement local harmonieux, qui conjugue résultats économiques et gains sociaux. La CDEC développe des projets collectifs et offre une gamme de services conseils et du financement. Ses activités sont soutenues financièrement par la Ville de Montréal (arrondissement et ville centrale), Emploi-Québec et Développement économique Canada.
Depuis la création de la nouvelle ville de Montréal, l'arrondissement Rosemont–La Petite-Patrie regroupe tous les services qui contribuent directement à la qualité de vie des résidants et des entrepreneurs.
La mission de la Société de développement environnemental de Rosemont (SODER) est de concevoir, soutenir et gérer des projets novateurs à caractère environnemental visant la sensibilisation et l'action des citoyens, des institutions et des entreprises dans les domaines de l'environnement en milieu urbain, de la protection et de la mise en valeur du cadre de vie, de la gestion des matières résiduelles et du développement d'outils environnementaux.

-30-

Renseignements
Amélie Ferland, chargée de projets aux communications, Équiterre Tél. : 514-522-2000 poste 234 cell. : 514-973-2000 aferland@equiterre.qc.ca
Nicole Brien, adjointe à la direction et responsable des communications, CDEC Rosemont–Petite-Patrie Tél : 514 723-0030 poste 245 nbrien@cdec-rpp.ca
Kathia St-Jean, attachée politique – bureau du maire André Lavallée, arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie Tél : 514 872-0545 kathiastjean@ville.montreal.qc.ca
Louis Tremblay, chargé de communications, arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie
Tél . : 514 872-4435 louistremblay@ville.montreal.qc.ca
Carole Poirier, directrice générale, Société de développement environnemental de Rosemont (SODER)
Tél. : 514 727-6775 carole.poirier@soder.qc.ca

Fichier attachéTaille
Pochette de presse du 21 novembre 2007.pdf362.07 Ko