Skip to Content

Agrandir une mine de charbon en 2020...au Canada! Vraiment?

charbon.jpg

Un projet en Alberta a le potentiel d’augmenter de 33 millions de tonnes les émissions de carbone du Canada.

 

C’est bel et bien ce qu’entraînera l’agrandissement de l’imposante mine au charbon Vista, à Hinton (située non loin de la région bien connue de Jasper), si nous n’intervenons pas dès maintenant.

Nous avons jusqu’au 30 juillet pour demander au gouvernement fédéral d’imposer une évaluation environnementale à ce projet d’agrandissement complètement incompatible avec notre lutte climatique, sociale et environnementale. 

Dites non au charbon: Envoyez la lettre

 

On parle souvent des sables bitumineux ou du gaz naturel, mais il est ici question du charbon, le combustible fossile le plus polluant du monde, qui est responsable de la moitié des gaz à effet de serre globaux et environ 800 000 décès prématurés chaque année. Nous ne pouvons pas collectivement cautionner ça.

Coalspur, la compagnie derrière la mine Vista, n’a pas été honnête. L’année dernière, le gouvernement fédéral a refusé d’ordonner une évaluation d’impact sur la base de l’information que l’entreprise lui a fourni. Depuis, nous avons appris qu’ils ont omis de divulguer des faits importants par rapport à la taille et l’échelle de la mine.

Il est inévitable que ce projet causera des dommages importants pour l’environnement, le climat et les milieux de vie des peuples autochtones. Il causerait aussi la destruction de l’habitat de deux espèces de truites en voie de disparition – ce qui mènerait potentiellement à leur disparition complète.

QUELQUES RESSOURCES POUR EN APPRENDRE DAVANTAGE:

  • À titre de comparaison: la plus grande source d’émissions de carbone au Canada est la centrale électrique albertaine de Sundance, qui émet 12,7 MT de CO2 par année. La mine Vista aggrandie émettrait le triple.
  • Découvrez quels sont les effets nocifs du charbon sur la santé...
  • ...et son impact sur le climat.

On ne peut pas laisser cette décision insensée dans les mains du gouvernement albertain !

SVP aidez-nous à convaincre le ministre fédéral de l’Environnement, Jonathan Wilkinson, de prendre ses responsabilités et d’exiger une évaluation d’impact: c’est le strict minimum!