Skip to Content

Croqu'Plaisir - volet approvisionnement local

Le projet Croqu'Plaisir - Saveurs locales au menu des services de garde en Montérégie permet d'augmenter la part d'aliments locaux et biologiques au menu des enfants. Équiterre offre ainsi un accompagnement personnalisé à plus d'une soixantaine de services de la garde de la région pour repenser son approvisionnement en aliments locaux et biologiques, et pour proposer des outils pédagogiques sensibilisant petits et grands au plaisir de bien manger. 

Durant toute la saison des récoltes, les enfants et leurs éducateurs/trices goûtent à des fruits et légumes frais et locaux, cultivés en Montérégie par le biais d'un approvisionnement local, la création de jardins éducatifs ou des activités thématiques pédagogiques.

Découvrez qui ils sont ainsi que leurs histoires et démarches.

ENSEIGNER L'ALIMENTATION LOCALE ET responsable AUX TOUTS-PETITS : 

Il existe une multitude de façons pour enseigner l'alimentation locale et responsable aux enfants.

  
QUELQUES FAITS SAILLANTS :

  • Dans le cadre du projet, Équiterre a accompagné 63 services de garde, représentant près d’une centaine d’installations qui rejoignent près de 5 500 enfants à travers la Montérégie.
  • À la suite des efforts de sensibilisation d’Équiterre, 82 % des participants qui ont répondu au sondage disent rechercher et commander davantage d’aliments du Québec auprès de leurs fournisseurs.
  • En plus des produits offerts par des producteurs et des regroupements de producteurs qui fournissent un approvisionnement 100 % local, plusieurs distributeurs offrent également des fruits et légumes locaux en proportions importantes dans leurs listes de produits, surtout en saison.
  • Des liens d’affaires ont été créés ou consolidés avec des producteurs biologiques du réseau des fermiers de famille d’Équiterre, des producteurs locaux et des regroupements de producteurs.
  • Des demandes concertées ont été faites auprès de 20 fournisseurs afin d’identifier de façon claire et systématique la provenance des aliments dans la liste des commandes et d’augmenter l’offre d’aliments locaux. Le virage vers l’approvisionnement local dans les services de garde semble directement lié à l’identification claire et systématique des produits locaux dans les listes de prix des fournisseurs alimentaires, particulièrement des distributeurs.

Pour en savoir davantage sur les résultats du projet.

Dans le cadre du projet, Équiterre a cherché à mieux comprendre le fonctionnement de la chaîne d'approvisionnement et la fixation des prix en saison pour le marché des CPE, les facteurs de sélection des produits des acheteurs et la place occupée par les produits locaux en saison. Les constats ont été publiés dans un rapport Mange-t-on plus local qu’on le pense dans les services de garde du Québec?

En voici quelques-uns :

  • Les facteurs influençant les prix sont l’offre et la demande, la météo et le transport
  • Le prix est vu comme un facteur de contrainte majeur à l’achat local, pourtant la plupart des acteurs de la chaîne d’approvisionnement s’accordent pour dire que les produits locaux sont moins chers en saison
  • La perception que les produits locaux sont plus dispendieux provient du positionnement des entreprises québécoises sur un marché de niche, de la marge bénéficiaire des détaillants et du phénomène du dumping
  • En saison, les distributeurs achètent en moyenne 80 % de fruits et des légumes locaux
  • La part des produits cultivés au Québec varie en fonction des produits et s’explique par des facteurs comme les caractéristiques du produit et la conservation
  • Les produits du Québec sont hautement compétitifs
  • La proportion des fruits et des légumes achetés aux distributeurs qui proviennent du Québec (80 %) est largement supérieure à l’estimation faite par les responsables alimentaires, qui estimaient qu'il s'agissait plutôt de la moitié
  • L’identification des produits du Québec est problématique chez les distributeurs et peut être responsable de cet écart
  • Les distributeurs évoquent un éventail de raisons pour justifier que la provenance des produits n’est pas indiquée, dont le manque de demande de la part de la clientèle.

Outils éducatifs sur l'alimentation locale :

Le projet Croqu’Plaisir permet d’amener plus de produits locaux dans les services de garde mais également d’offrir un volet pédagogique sur l’alimentation, tant pour les enfants que les parents et les éducatrices :

  • un guide pratique à l'intention des services de garde la Montérégie pour augmenter la part d'aliments locaux et biologiques à leurs menus;
  • une trousse pédagogique sur l’alimentation, incluant des activités éducatives « clé en main » pour les services de garde (3 à 5 ans);
  • le conte pour enfants "Kiko et le potager coloré";
  • un calendrier des produits de saison disponibles;
  • une affiche promotionnelle du projet Croqu’Plaisir permettant à chaque CPE/installation participant de mettre en valeur son engagement pour offrir des fruits et légumes locaux aux enfants.

Équiterre a également produit différentes fiches d'information pour aller plus loin:

Depuis plusieurs années et par divers projets, Équiterre travaille à favoriser l’alimentation saine, locale, durable et solidaire au sein des établissements et des organisations du Québec (garderies, écoles, établissements de santé et d’éducation supérieure).