Skip to Content

Croqu'Plaisir - volet approvisionnement local

De 2012 à 2014, Équiterre a participé au projet Croqu'Plaisir en Montérégie en offrant un accompagnement personnalisé à plus d'une trentaine de services de la garde de la région afin d'augmenter la part d'aliments locaux et biologiques au menu quotidien des enfants.

Au total, plus de 25 liens d’affaires ont été créés ou consolidés avec des producteurs biologiques du réseau des fermiers de famille d’Équiterre, des producteurs locaux et des regroupements de producteurs. Un sondage effectué auprès des CPE participants a démontré que 100 % des responsables alimentaires et directions générales ont recherché davantage d’aliments locaux dans les listes de commande des fournisseurs, et plus de 88 % en ont commandé davantage. Pour en savoir plus sur les résultats du projet.

Projet Croqu'Plaisir

Le projet Croqu’Plaisir vise à favoriser la création d’environnements alimentaires sains autour des enfants d’âge préscolaire fréquentant un service de garde, en améliorant les connaissances et les attitudes des personnes directement impliquées dans l’alimentation des enfants et en favorisant des changements de pratiques concrets dans les cuisines. Piloté par les trois Conférences régionales des élus de la Montérégie (agglomération de Longueuil, Vallée-du-Haut-St-Laurent et Montérégie Est), le projet a été implanté par deux partenaires de réalisation : le Regroupement des centres de la petite enfance de la Montérégie (RCPEM) et Équiterre.

Le projet a été conçu en fonction des trois objectifs qui ont constitué les trois volets du projet:

  1. Approvisionnement local – Équiterre: Afin d’augmenter les aliments locaux dans les menus des services de garde, Équiterre a offert des accompagnements personnalisés visant l’approvisionnement local dans les services de garde. Des activités et outils éducatifs ont également été offerts aux différents milieux dans le but de sensibiliser les parents, les enfants et l’ensemble de l’équipe des services de garde à l’importance d’une alimentation locale.

  2. Formations en saine alimentation – RCPEM: À l’intention des responsables de l’alimentation, des éducatrices en service de garde, des RSG en milieu familial et des parents, neuf modules de formation ont été développés par Extenso, adaptés et offerts par le RCPEM afin de sensibiliser les milieux de garde de la Montérégie aux fondements d’une saine alimentation en petite enfance et de les outiller à mettre en œuvre ces principes.

  3. Accompagnement personnalisé des responsables de l’alimentation et analyse des menus – RCPEM: Afin de mettre en pratique les éléments appris, les responsables de l’alimentation ont reçu dans leurs milieux des visites d’accompagnement personnalisé. S’appuyant sur les critères établis par Extenso, une analyse du menu du service de garde était également réalisée.

quelques faits saillants du volet approvisionnement local:

  • Suite aux efforts de sensibilisation d’Équiterre, 100 % des responsables de l’alimentation ayant répondu au sondage disent rechercher davantage la présence de fruits et légumes du Québec dans les listes de commande des fournisseurs, et 88 % croient en avoir effectivement commandé davantage ;
  • En plus des produits offerts par des producteurs et des regroupements de producteurs qui approvisionnent 100 % local, plusieurs distributeurs offrent également des fruits et légumes locaux en proportions importantes dans leurs listes, surtout en saison ;
  • Les services de garde commandent des produits locaux au moment de planifier les menus. Les résultats d’évaluation révèlent qu’en moyenne, les services de garde s’approvisionnaient à 56 % de produits locaux en 2014 (50 % en 2013) (fondé sur l’évaluation d’une semaine de commande en saison).
  • 25 liens d’affaires ont été créés ou consolidés entre des services de garde et des fournisseurs alimentaires n’offrant que du local, augmentant par le fait même la part d’aliments frais et locaux dans les menus offerts aux enfants.
  • Le virage vers l’approvisionnement local dans les services de garde semble directement lié à l’identification claire et systématique des produits locaux dans les listes de prix des fournisseurs alimentaires, particulièrement des distributeurs.

Pour en savoir davantage sur les résulats du projet.

Services de garde participants:

Suite à l'appel lancé par Équiterre, 29 services de garde (représentant 45 installations) ont choisi de mettre l'alimentation responsable au menu de leur établissement. Durant toute la saison des récoltes, les enfants et leurs éducateurs/trices goûteront à des fruits et légumes frais et locaux, cultivés en Montérégie.

Découvrez chacune de leurs histoires et leurs démarches accomplies:

Outils éducatifs sur l'alimentation locale

Le projet Croqu’Plaisir permet d’amener plus de produits locaux dans les services de garde mais également d’offrir un volet pédagogique sur l’alimentation, tant pour les enfants que les parents et les éducatrices :

  • une trousse pédagogique sur l’alimentation, incluant des activités éducatives « clé en main » pour les services de garde (3 à 5 ans);
  • le conte pour enfants "Kiko et le potager coloré";
  • un calendrier des produits de saison disponibles;
  • une affiche promotionnelle du projet Croqu’Plaisir permettant à chaque CPE/installation participant de mettre en valeur son engagement pour offrir des fruits et légumes locaux aux enfants.

Équiterre a également produit différentes fiches d'information pour aller plus loin:

Depuis plusieurs années et par divers projets, Équiterre travaille à favoriser l’alimentation saine, locale, durable et solidaire au sein des établissements et des organisations du Québec (garderies, écoles, établissements de santé et d’éducation supérieure). 

Pour toutes questions, informations ou participer au volet d’approvisionnement, contactez:
Murielle Vrins au 514-522-2000 poste 240 ou mvrins@equiterre.org

Fichier attachéTaille
fiche_information_finale_compostage.pdf427.13 Ko
fiche_information_finale_gaspillage.pdf277.89 Ko
fiche_information_finale_jardins_educatifs.pdf261.36 Ko
fiche_information_finale_reduction_viande.pdf142.33 Ko