Skip to Content
unplug_448x216.jpg

Bien que 2017 est déjà bien entamé, il est encore temps d’adopter des résolutions, ou de simplement se laisser inspirer par des pratiques pleines de sens pour soi et l’environnement. Équiterre vous propose ainsi de « débrancher », au sens propre comme au figuré. Le but n’est pas de minimiser l’importance ou l’utilité des outils électroniques, encore moins de vous inciter à vous cloîtrer. Il s’agit plutôt de réfléchir au fait qu’être constamment branché épuise notre planète et affecte notre bien-être. En ce début d’année, voici quelques idées pour se débrancher… et reconnecter!

Consommation vampire ou charges fantômes 

Le gaspillage d’énergie engendré par les fuites d’électricité est tout aussi effrayant que les noms qu’il porte : la consommation vampire ou charges fantômes. Saviez-vous que même éteints ou en mode veille, de nombreux appareils électriques continuent de consommer car ils ne sont pas « hors tension », complètement débranchés du secteur?

Selon Hydro-Québec, ces fuites représentent 5 à 10 % de vos coûts d’électricité. La planète paie également le coût de ce gaspillage qui, au Québec, correspond annuellement aux besoins de 300 000 ménages. À l’échelle canadienne, ce gaspillage équivaut à la consommation totale du Nouveau-Brunswick!

Entre 20 à 40 électroménagers et appareils électroniques dorment et consomment tels des vampires chez vous : chargeurs de téléphones, ordinateurs, imprimantes, téléviseurs, décodeurs numériques, pour ne nommer que ceux-là. Il suffit de penser à tous les appareils à télécommande ainsi qu’à ceux dotés d’une horloge ou d’un voyant lumineux. Identifiez-les, débranchez-les de la prise murale et bye bye la consommation fantôme inutile! L’utilisation de blocs multiprises rend la mise hors tension plus facile et rapide car il suffit de fermer l’interrupteur.

Cette pratique devrait devenir aussi instinctive que celle de fermer les lumières en quittant une pièce. Un geste facile à adopter pour l’environnement en 2017!

Faites-le test sur le site d’Hydro-Québec et découvrez l’énergie dérobée par vos charges fantômes.

DÉBRANCHEZ-VOUS DU NUAGE, OU EXIGEONS UN NUAGE PLUS VERT

Avez-vous déjà oublié que le monde extérieur existait lorsque vous vous êtes plongés dans votre dernière série télé écoutée en rafale? (Merci aux diffuseurs de débuter le prochain épisode automatiquement pour mieux assurer notre gavage!) Toutefois, saviez-vous que l’utilisation de la bande passante est très énergivore? En 2015, la vidéo correspondait à 63 % de l’utilisation totale d’Internet et grimperait à 79 % d’ici 2020. Une étude a démontré qu’une heure d’écoute de transmission vidéo en continu par semaine (sur une année) utiliserait autant d’énergie que deux réfrigérateurs neuf annuellement.

La consommation d'énergie requise par les technologies de l’information et des communications (TIC) va bien au-delà de la simple recharge des batteries. Il demeure important d’étudier l’empreinte énergétique des grands opérateurs de centres de données - Google, Facebook et Netflix - pour ne nommer que ceux-là et d’exiger un « nuage vert ». Selon une étude comparative, le géant de la diffusion vidéo en continu Netflix, qui génère plus du tiers du trafic Internet en Amérique du Nord, aurait un très mauvais classement. Plus globalement, les chiffres des dernières années indiquent que 10 % de la demande d’électricité provient du monde digital, l’équivalent de ce qui était nécessaire pour illuminer la planète en 1985!

L’alternative par excellence pour se débrancher du monde digital (et de nos préoccupations) demeure la lecture. Selon certaines recherches, lire un livre serait l’activité la plus relaxante, davantage que d’écouter de la musique, regarder un film ou prendre une marche. Cette activité immobile et silencieuse nous permet de s’évader en mobilisant activement notre imagination. Lire durant aussi peu que six minutes réduirait notre niveau de stress du deux tiers! Connaissez-vous beaucoup d’endroits où il est possible d’emprunter un bien en toute gratuité, de l’apporter chez soi et de l’utiliser? En 2017, (re)découvrez le réseau des bibliothèques et débranchez-vous!

L’HUMAIN AURAIT UNE CAPACITÉ D’ATTENTION PIRE QU’UN POISSON ROUGE

Selon une récente étude de Microsoft, l’humain possèderait maintenant une capacité d’attention moyenne de 8 secondes, soit une seconde de moins qu’un poisson rouge. Pas étonnant lorsque l’on apprend qu’un individu regarde en moyenne son téléphone 150 fois par jour!

Cette tendance nous force à nous questionner sur nos besoins réels et sur les conséquences sociales d’être constamment branchés. Quelle est la véritable place du social dans « réseau social »? Est-ce que LOL ou hahaha remplacent un fou rire contagieux et partagé en face à face? La vidéo Look up publiée il y a quelques années en a fait réfléchir plus d’un à ce sujet.

En 2017, pourquoi ne pas essayer de se débrancher un peu? Sonnez spontanément chez des ami-e-s ou des membres de votre famille. Passez un coup de fil plutôt qu’un texto. À l’aube de la Saint-Valentin, vous pourriez même écrire une lettre manuscrite. Il est bien facile de bombarder vos êtres aimés de petits coeurs colorés, mais est-ce aussi durable qu’une carte dessinée et livrée avec attention?

« Mon ordi est lent, je vais le changer pour le nouveau bidule nec-plus-ultra. » Attendez!

Du point de vue matériel des objets électroniques, consultez un précédent geste du mois d’Équiterre intitulé Déchets électroniques : une menace pour l’environnement, l’économie et la santé. Votre ordinateur est lent et vous fait vous arracher les cheveux de la tête? Avant de consommer davantage, pensez à télécharger Dr. Cleaner, OnyX ou autres applications similaires qui optimiseront la mémoire de votre ordinateur et vous débarrasseront des fichiers lourds indésirables. Avez-vous pensé vider votre boîte courriel pour désengorger le serveur? Inscrire dans la barre de recherche « larger_than:3m » vous permettra de retracer tous les courriels plus larges que 3Mo et les supprimer pour faire de la place pour 2017. (Merci aux TI d’Équiterre pour ce truc!)

Panneaux solaire portatifs

Je me suis procurée deux panneaux solaires au courant de l'année, le premier est juste assez fort pour charger un téléphone intelligent, mais il a un petit bloc batterie intégré, ce qui est pratique. Il vient de Biolite ; un peu cher mais je le voulais absolument et c'est autour de 120$.) Le 2ième, celui à trois panneaux portable, recharge mon iPad pour 120$ sur EBay, il a deux prises, pour deux appareils en même temps. Le premier n'est pas assez fort pour IPad. Ensuite, pour les jours nuageux, j'ai acheté un bloc batterie autour de 20$ et je me suis fais avoir car il ne charge même pas mon iPhone à moitié. Alors, j'ai investit dans un bloc batterie plus puissant autour de 70$ mais il est long à charger avec les panneaux solaires. Je viens d'acheter un chargeur USB, pour recharger mes batteries AA et AAA, avec les panneaux solaires. Cela, me coûte un peu cher au début mais les prix vont sûrement baisser... mais je me discipline et c'est ma façon de contester contre les hausses faramineuses d'Hydro-Québec. Les panneaux fonctionnent au-travers des fenêtres, donc dans l'auto aussi.