Skip to Content

Bonnes idées 2010

À l’automne 2010, Équiterre a demandé aux internautes de chacune des régions du Québec de diffuser sur la page Facebook Station-service cocktail transport leurs idées pour améliorer les transports durables.

À l’invitation d’Équiterre, des experts locaux en transport ont effectué un tri des idées en fonction de quelques critères :

  • La faisabilité
  • L’intégration à la dynamique locale
  • La capacité à alimenter et à bonifier la réflexion sur les transports dans le milieu visé

Certaines idées on été reformulées, notamment lorsqu’elles sont le résultat de plusieurs
idées similaires exprimées différemment par les internautes.

Les idées ci-dessous ont été transmises aux maires des villes concernées : MontréalQuébec, Sherbrooke, Trois-Rivières, Gatineau.

Montréal

Organisations ayant participé à la sélection des idées :

Centre de gestion des déplacements de Développement économique Saint-Laurent (CGD
de DESL), Mobiligo, Voyagez futé, Vélo-Québec, le Conseil régional de l’environnement de Montréal, l’équipe régionale de bénévoles en transport d’Équiterre ainsi qu’Équiterre.

Cyclisme et transports actifs :

  • Les édicules de métro devraient indiquer où sont localisées les stations Bixi les plus proches;
  • Améliorer la connectivité des pistes cyclables. Exemples donnés par les citoyens : relier La Petite Patrie et Villeray à l'Université de Montréal et le secteur Côte des Neiges ou la piste cyclable sur Stuart à celle sur Côte Ste-Catherine;
  • Mieux éclairer les pistes cyclables;
  • Mettre en place une voie réservée aux autobus sur l'autoroute 20 à partir de l’ouest de l'île jusqu'au centre-ville;
  • Un plus grand nombre de voies réservées aux vélos, comme on a déjà depuis un an à Montréal, surtout celles qui relient plusieurs points publics. Par exemple rue Desjardins dans Maisonneuve, entre Pierre-de-Coubertin et Ste-Catherine;
  • Soutenir les initiatives de construction d’un passage à niveau au dessus de la voie ferrée entre le Plateau et Rosemont;
  • Implanter une piste cyclable à double sens sur la rue Clark (comme pour Christophe-Colomb) entre Bellechasse et Jean-Talon. Présentement, la piste cyclable se termine abruptement quand on monte vers le nord, une fois passée sous la voie ferrée, et on est forcé de se rabattre sur Saint-Laurent.

Transport collectif :

  • Offrir une connexion WiFi dans les bus;
  • Plus de voies réservées et stationnement exclusif au covoiturage;
  • Des métros toute la nuit;
  • Augmenter la place pour les vélos dans les trains de banlieue et dans le métro;
  • Inciter les entreprises à rembourser 50 % des frais de l'abonnement mensuel STM aux employés qui ont choisi les transports collectifs;
  • Plus de ruelles vertes sans voiture afin que les piétons et cyclistes y circulent en toute sécurité;
  • Réserver le pont Victoria aux véhicules comptant deux passagers et plus, ainsi qu'aux taxis, minibus et autobus;
  • Réinstaurer les postes de péage sur les autoroutes et les ponts.

Québec

Organisation ayant participé à la sélection des idées :  

Accès-transports viables, le Conseil régional de l’environnement Capitale nationale, Mobili-T ainsi qu’Équiterre.

  • Instaurer une version mobile du site web du RTC avec l'application Trajecto;
  • Densifier le long des artères où l'on retrouve énormément de mers de stationnements pour permettre une meilleure desserte de transport collectif et créer des milieux de vie mixtes beaucoup plus agréables à marcher. Du même coup, cesser d'étendre le périmètre urbain avec des environnements qui impliquent de se déplacer en voiture;
  • Déneiger le réseau cyclable utilitaire;
  • Pour favoriser l'utilisation du transport en commun, ajouter le WI-FI dans les bus de la région de Québec, en partenariat avec ZAP Québec par exemple;
  • Carte opus : recharger la puce à distance;
  • Intégrer la carte dans les portables;
  • Réfléchir aux modes d’intégration des autostoppeurs et du covoiturage;
  • Organiser une navette ou du covoiturage entre le centre-ville et les lieux de plein air périphériques.

Sherbrooke

Organisation ayant participé à la sélection des idées : 

Les idées pour Sherbrooke ont été sélectionnées par l’équipe transport d’Équiterre.

  • Offrir le système Bixi à Sherbrooke;
  • Développer davantage de pistes cyclables et de voies réservées aux cyclistes;
  • Modifier le circuit de l'autobus 17 sur la rue Président Kennedy, au coin du développement Boisjoli. Si de l'arrêt à la rue Du Curé, l'autobus continuait de Président Kennedy jusqu'à la rue Florent, puis tournait à gauche pour rejoindre Du Curé, celle-ci desservirait les rues Beaudin, Beausoleil, Bastien et Florent, rues qui ont une forte population. Ce nouveau tracé rallongerait d'environ 30 secondes le temps du circuit et accommoderait plus de 200 citoyens;
  • Implanter un train reliant Sherbrooke et Montréal. 

Trois-Rivières

Organisation ayant participé à la sélection des idées :  

Centre de gestion des déplacement de Trois-Rivières Roulons VERT, Comité citoyen en transports durables de Trois-Rivières de Roulons VERT, Conseil régional de l’environnement Mauricie, Équiterre

  • Élaborer un site pan québécois de jumelage pour le covoiturage récurrent et interurbain adapté aux besoins régionaux;
  • Offrir un lien direct aux cyclistes en provenance du nord-est de la rivière Saint-Maurice pour accéder à l’ouest sans être obligé de faire le détour par le pont Duplessis;
  • Sécuriser les déplacements actifs en priorisant le pôle institutionnel;
  • Financer des mesures en transport durable par le principe de pollueur-payeur;
  • Mettre les supports à vélo à l'abri des intempéries, sous une toiture, comme à l'Hôtel de ville;
  • Intégrer des supports à vélo dans les terminus de bus existants et ceux à venir afin de favoriser l’intermodalité;
  • Développer une nouvelle stratégie publicitaire afin que toutes les clientèles se sentent interpelées par le transport en commun;
  • Considérer la sécurité des gens en transports actifs dans la conception et la réfection des carrefours giratoires;
  • Sur les lignes de bus les plus utilisées, bonifier la fréquence des passages les soirs et les fins de semaine;
  • Entamer des discussions avec les transporteurs régionaux afin d’améliorer l’arrimage des services avec la Société des transports de Trois-Rivières;
  • Installer des goulottes dans la rénovation (ou la construction) des escaliers publics.

 gatineau

Organisations ayant participé à la sélection des idées

Conseil régional de l'environnement et du développement durable de l'Outaouais, d’Action vélo Outaouais, du Groupe d’action d’Équiterre de l’Outaouais, de Vivre en ville ainsi qu’Équiterre.

  • Améliorer les communications internes (fonctionnaires, partenaires) et externes (liens avec les groupes cyclistes, groupes d’action) et faire connaitre les projets et les outils en transports actifs et collectifs.
  • Faire en sorte que les acteurs majeurs que sont les villes de Gatineau et d’Ottawa, ainsi que la Commission de la capitale nationale démontrent un engagement à intégrer le cyclisme utilitaire dans la préparation des plans d’aménagement du territoire.
  • Prendre des actions pour accroitre la sécurité et la convivialité des déplacements en transports actifs, tels que : aménagement et entretien de voies cyclables, feux prioritaires pour cyclistes et piétons, stationnement pour vélos, déneigement des trottoirs et sentiers, etc.
  • Améliorer les services de transports en commun entre Ottawa et Gatineau en implantant un service rapide en boucle entre les deux Centres-ville (ex. Métrobus à Québec) et en répartissant mieux les trajets entre les ponts.
  • Utiliser le pont ferroviaire au-dessus de la rivière Outaouais entre Gatineau et Ottawa pour les transports actifs et collectifs.
  • Bonifier le service de transport en commun dans les zones périphériques de Gatineau telles que Buckingham, Aylmer, Chelsea ,Cantley et Luskville.
  • Mettre des supports à vélo sur les autobus.
  • Pourquoi pas un Tramway ?
  • Diversifier la flotte d’autobus (réguliers, accordéons, petits bus, etc.) en fonction des besoins.
  • Doter les autobus de GPS pour les localiser en temps réel et transmettre l’information aux usagers.