Aller à la navigation Aller au contenu

Rapport et étude

Profiter de la pollution : la riposte du secteur de l’automobile à la réglementation sur les véhicules zéro émission

Publié le 

Les groupes de pression du secteur automobile font du lobbying contre le programme du gouvernement fédéral visant à faire respecter la cible de vente de 100 % de véhicules zéro émission (VZE) d’ici 2035.

Ce nouveau rapport met en lumière leurs tactiques visant à retarder l’action climatique, qui privilégient leurs profits aux dépens de la planète.

Le gouvernement fédéral ne doit pas être dissuadé et doit adopter des mesures concrètes en faveur du climat pour les Canadiennes et les Canadiens en mettant en œuvre une norme VZE stricte.

L’application des objectifs de vente de 100 % de véhicules zéro émission (VZE) d'ici 2023 grâce à une norme VZE permettrait de :

  • garantir l’atteinte de tous les objectifs de vente de VZE, et même de dépasser l’objectif pour 2026 et ce tout en réduisant cumulativement les émissions de gaz à effet de serre (GES) de 135 millions de tonnes d’ici 2035;

  • contraindre les constructeurs automobiles à produire massivement des véhicules électriques plus abordables, au lieu de se concentrer uniquement sur le marché du luxe — ce qui entraînerait une réduction du prix médian des VZE de plus de 20 % (7 200 dollars canadiens);

  • ne pas subventionner les profits des constructeurs automobiles ni les prix des véhicules à essence tout en veillant à ce que l’industrie automobile polluante assume sa juste part du coût de la transition vers les VZE, au lieu de faire écoper les consommatrices et consommateurs canadiens.

Ce rapport a été rédigé en collaboration avec Environmental Defence et publié le 16 novembre 2022.

Pour plus d'informations, veuillez contacter

Analyste politique, Mobilité durable

Voir le profil