Skip to Content

Geste du mois d’avril : 5 trucs pour bien planifier son jardinage dans un petit espace

actu.png

Alors que la crise du COVID-19 secoue la planète et confine un grand nombre d’entre nous à la maison, jardiner peut s’avérer une activité relaxante, ressourçante et intelligente. Et la bonne nouvelle, c’est qu’on n’a pas besoin d’un terrain de 50 hectares pour le pratiquer! Votre balcon peut aussi très bien faire l’affaire.

Voici quelques conseils pour transformer vos petits espaces en une source d’aliments saine, écologique et qui apportera fierté à petits et grands.

Truc #1 : Évaluer son espace comme il faut

Un élément clé sera à prendre en considération quand viendra le temps d’organiser et de sélectionner les plantes qui composeront votre jardin : l’ensoleillement.

La majorité des gens ont tendance à surestimer la quantité de soleil qu’obtiendra une plante et c’est d’autant plus vrai lorsqu’il est question d’un balcon, où les murs, toit et autres obstacles viendront bloquer les précieux rayons. Réservez-vous donc une journée pour noter les heures où le soleil commence et cesse de frapper votre espace.

Le basilic, la ciboulette, le persil, la menthe et plusieurs autres fines herbes s’en sortent très bien dans les lieux plus ombragés. Même chose pour les épinards, les choux, les haricots nains et les radis chez les légumes.

Tenez aussi compte du vent (certains légumes et herbes y résistent mieux que d’autres) et de la chaleur indirecte que peuvent émettre votre balcon ou les autres surfaces près de vos plantes.

Truc #2 : Bien choisir ses contenants

Un impressionnant nombre d’objets peuvent être convertis en contenants pour vos futures plantes : une vieille caisse en bois, d’anciens pots de peinture, un panier en osier, etc. Sinon les pots en terre cuite, en plastique ou en grès font bien sûr le travail. Il est aussi possible d’en bricoler soi-même en bois (plusieurs tutoriels sont disponibles sur le web). Impliquez les enfants dans leur fabrication et décoration si le coeur leur en dit!

Il vous faudra toutefois absolument prendre en compte certains éléments lorsque viendra le temps de choisir vos récipients.

Chacun d’entre eux doit entre autres permettre le drainage de l’eau par un ou plusieurs trous et devrait être de taille respectable pour permettre à sa future plante occupante de grandir allégrement, de garder son humidité à un niveau raisonnable, de résister aux variations de température et d’aller chercher les nutriments nécessaires à sa bonne santé.

Donc, résumons : plus le contenant est gros, mieux c’est et l’eau doit pouvoir se drainer aisément. S’il est hermétique, sortez la perceuse et faites vos propres trous!

Truc #3 : Un terreau de qualité qui fera toute la différence!

Planter dans le bon type de terre est essentiel pour un jardin en santé. C’est même souvent la clé de la réussite de votre jardinage.

La terre à jardin traditionnelle est souvent trop dense et compacte pour le jardinage en pot et aura pour effet d’étouffer vos plantes, il est donc préférable de faire son propre terreau soi-même. Comment? La recette est assez simple

-⅓ de terre à jardin
-⅓ de compost
-⅓ de tourbe de sphaigne** ou d’un produit qui accomplit la même chose comme de la fibre de noix de coco

**Attention : une certaine controverse entoure la tourbe, la décrivant comme un produit non renouvelable. Pour plus d’information : https://www.ledevoir.com/vivre/jardinage/415824/la-mousse-de-tourbe-facon-sensee

Vous ne pouvez sortir pour faire vos achats? Demandez à un proche ou à un réseau d’entraide locale d’aller vous chercher les éléments qu’il vous faut. Autre option : certains commerces et la majorité des centres de rénovation proposent aussi la livraison à domicile.

Truc #4 : Bien choisir ses pousses et favoriser les semences bio

Presque n’importe quels légumes ou fines herbes peuvent pousser en pot sur votre balcon. Il est toutefois primordial de choisir des plantes qui cadrent bien avec l’environnement dans lequel elles évolueront tel que mentionné au point #1 (ensoleillement, vent, climat, contenant, terreau, etc.) et de favoriser le plus possible la biodiversité.

Regroupez les plantes qui ont les mêmes besoins d’ensoleillement et en eau, cela vous facilitera le travail.

Vous pouvez aussi opter pour les semences bios, qui ne vous coûteront qu’une fraction du prix d’un plant acheté dans un centre de jardinage et dont on ne connaît pas les conditions de croissance. De plus, avec la crise actuelle, on ne sait pas dans quelle mesure l’approvisionnement de ces plants sera affecté.

Il est donc possible de commander en ligne des semences locales qui favorisent les circuits courts, aident à préserver les variétés patrimoniales et à atténuer votre dépendance envers l’industrie agroalimentaire.

Voici quatre entreprises québécoises où se procurer des semences en ligne :

  • Jardin des Écoumènes : artisan semencier et pépiniériste qui offre des semences certifiées biologiques par Québec Vrai;
  • Coop Tournesol : coopérative qui cultive des légumes, semences, plantes, tisanes, fines herbes et fleurs certifiés biologiques;
  • Terre promise : semencière artisanale locale qui produit des semences écologiques de variétés potagères rares ou en voie d'extinction;
  • Jardins du grand Portage : entreprise située à Montréal qui propose un catalogue de semences potagères en culture nature ou biologique.

Truc #5 : Faire un croquis

Tout ça vous semble beaucoup en même temps? Il est vrai que ça fait pas mal d’éléments à considérer avant de se lancer. Faites donc un croquis de votre espace et vous pourrez ainsi plus aisément planifier vos achats et organiser comme il faut votre début de saison de jardinage.

Tout est souvent bien plus clair quand on le couche sur papier!

Suggestion de lecture

Vous aimeriez aller plus loin et en apprendre davantage sur le sujet? Le livre de Bertrand Dumont Le potager en pot (Éditions MultiMondes) est une ressource simple à consulter et assez complète. On y retrouve aussi les fiches techniques de plusieurs légumes et fines herbes.

Si vous ne souhaitez pas vous déplacer en librairie, il est aussi disponible en format numérique sur le portail Les libraires, qui encourage les libraries indépendantes du Québec .

Bon jardinage!

Flux d'information :