Skip to Content

Aménagement du territoire : Une opportunité de changer de direction - Citoyens.nes à vous de jouer!

Urbanisation3

Étalement urbain sur des terres agricoles et des milieux naturels. Éparpillement commercial. Prolifération d’autoroutes et de stationnements. Destruction du patrimoine bâti. Îlots de chaleur.

Depuis des décennies, il y a eu un manque de réflexion et d’encadrement du gouvernement sur l’aménagement de notre territoire et ses lourdes conséquences sur notre environnement, notre santé, notre sécurité et bien-être collectifs.

De plus, avec les changements climatiques qui continuent de secouer la planète, l’aménagement du territoire devient un enjeu primordial.

« C’est à la base du problème mais également au cœur des solutions en ce qui a trait aux changements climatiques », explique Marc-André Viau, directeur des relations gouvernementales. « L’aménagement définit notre relation à la mobilité, qui représente près de 45 % des émissions de gaz à effets de serre. Il a aussi des impacts sur notre qualité de vie, par exemple les îlots de chaleur qui exacerbent l'impact des vagues de chaleur extrême. Ou encore la destruction des terres agricoles en pleine période de sécheresse exceptionnelle, qui met à mal les récoltes. L'aménagement et l'urbanisme sont des enjeux qui englobent tout et qui nous touchent directement, dans notre quotidien. C'est le temps de s'en occuper ».

UNE OCCASION UNIQUE ET HISTORIQUE DE TRANSFORMER NOS MILIEUX DE VIE

Le gouvernement du Québec a lancé en janvier un processus pour se doter d’une Stratégie nationale d’urbanisme et d’aménagement du territoire (SNUAT). Les experts, regroupements et citoyens.nes sont invité.es à participer à une consultation publique.

Puisque le sujet est vaste et complexe, Équiterre et des partenaires du milieu de l’environnement et de l’aménagement ont préparé 15 recommandations vous permettant de participer à ce processus de consultation, dont:

  • Imposer un moratoire immédiat sur l’accroissement de la capacité routière et un réinvestissement des sommes vers des modes de transports durables.
  • Limiter le développement destructeur sur nos terres agricoles et les milieux naturels grâce à un système écofiscal “bonus-malus”.
  • Investir plus dans les infrastructures vertes. Fixer un minimum de 1 % sur tous les budgets en infrastructures du gouvernement afin d'accroître le couvert vert et de favoriser la biodiversité.


JOIGNEZ-VOUS À NOTRE ACTION : INCITEZ LE GOUVERNEMENT À PRENDRE LE VIRAGE SOUHAITABLE!

TROIS FAÇONS DE VOUS FAIRE ENTENDRE

+ Visionner le webinaire du 7 septembre dernier qui dresse le portrait de la situation en plus de vous outiller pour poser des gestes concrets.

+ Remplissez le questionnaire disponible sur le site du gouvernement du Québec portant sur votre milieu de vie actuel ou celui auquel vous aspirez.

+ Écrivez directement à la ministre Andrée Laforest à l’adresse ministre@mamh.gouv.qc.ca
et inspirez-vous librement des 15 recommandations préparées pour vous

Plus que jamais, nous avons besoin d’entreprendre un virage drastique dans nos pratiques et nos réglementations en aménagement du territoire et en urbanisme.

Dates importantes

17 septembre: date limite pour la consultation publique en ligne