Skip to Content

L’aménagement du territoire: ça vous concerne tellement!

Urbanisation3

Il n’y a pas si longtemps, les milieux de vie étaient développés de façon circulaire, avec l’école, le bureau de poste, l’église et les commerces locaux en son centre, et les maisons et les fermes autour de ce noyau. Cette proximité des services était propice pour les déplacements à pied, une économie locale florissante et un esprit communautaire renforcé.

Depuis, la façon dont nous construisons nos milieux de vie a évolué. La démocratisation de l’automobile a permis le choix de développer des milieux de vie moins denses pour ceux qui en avaient les moyens. Cet étalement urbain a occasionné des enjeux importants : la perte des services de proximité, l’empiètement sur les milieux naturels et agricoles, des infrastructures routières démultiplliées et la dépendance à l’automobile.

Ceux qui profitent de ces milieux de vie moins denses ne se rendent souvent pas compte des conséquences de ces enjeux, ni du fait que ce sont les populations les plus vulnérables qui sont souvent les plus affectées par ces conséquences - qui se retrouvent dans des quartiers enclavés par des autoroutes, avec moins de ressources pour se déplacer, qui respirent cet air pollué.

La vocation principale de l’aménagement du territoire devrait être le bien-être durable de nos communautés au sein d’un espace de vie sain et sécuritaire, et ce pour toute la population. Mais les décisions sur l’aménagement de notre territoire ont évolué plutôt vers des modèles qui privilégient la performance économique, ne tenant pas compte des questions d’équité.

Depuis des décennies, il y a eu un manque de réflexion et d’encadrement du gouvernement sur l’étalement urbain et ses lourdes conséquences sur notre environnement, notre santé, notre sécurité et bien-être collectifs, particulièrement chez les personnes à faible revenu.

Trop de décisions ont été prises en silo et il y a beaucoup de rattrapage à faire. Nous devons tous nous préoccuper! Et c’est le moment de nous mobiliser.

Une opportunité pour nous mettre sur le bon chemin

Le gouvernement du Québec mène actuellement une vaste consultation sur l’aménagement des villes, régions et territoires du Québec, avec l’objectif de définir une nouvelle stratégie d’aménagement cohérente pour la province. Plusieurs ministères et associations professionnelles, économiques et municipales y participent et les citoyens et citoyennes et groupes pourront bientôt se joindre à la conversation lors des consultations publiques cet été.

Équiterre participera aux consultations publiques et travaillera avec ses collaborateurs à influencer les décideurs et décideuses afin d’enclencher des changements systémiques importants prometteurs pour notre avenir socio-environnemental.

Participerez-vous?
Restez à l’affût, nous vous ferons parvenir plus d'informations à ce sujet très prochainement!

En attendant, apprenons un peu plus sur les éléments de base de l’aménagement du territoire en regardant de plus près les causes et les enjeux de l’étalement urbain.

MIEUX COMPRENDRE LE PHÉNOMÈNE DE L'ÉTALEMENT URBAIN

3 conséquences problématiques de l’étalement urbain

Participez à la conversation nationale avec nous

Pour Équiterre, il faut mettre fin à la vision en silo qui guide encore les politiques publiques québécoises et adopter une vision intégrée des transports, de l’agriculture et de l’aménagement du territoire, qui considère toute la population.

La conversation nationale est une occasion de faire valoir nos préoccupations et nos souhaits pour des milieux de vie durables et résilients, axés sur la qualité de vie, la santé et la justice sociale.

Nous espérons vous avoir à nos côtés pendant cette conversation nationale. Restez à l’affût pour plus de renseignements sur comment participer. Bâtissons la résilience de nos communautés, de notre territoire, ensemble!

Pour en savoir plus :