Aller à la navigation Aller au contenu

En cours

Fin de l'exploration et de l'exploitation hydrocarbures

Pour réduire la dépendance collective aux énergies fossiles, il faudrait entre autres arrêter de les produire.

Équiterre travaille depuis ses débuts à réduire la production et la consommation des énergies fossiles, en collaboration avec un nombre grandissant d'alliés.

Le défi à relever

Les combustibles fossiles - le pétrole, le charbon et le gaz - sont la principale cause des changements climatiques. Ils émettent de grandes quantités de CO2 et autres gaz à effet de serre (GES), en plus d'être bien souvent écologiquement désastreux à produire.

Le Canada était le cinquième producteur mondial de pétrole en 2018, avec des vastes réserves largement sous forme de sables bitumineux. En pleine crise climatique, le Canada ne peut plus rester dans une logique de dépendance au pétrole et d’exportateur de ressources naturelles primaires.

Sentant le vent tourner en faveur des énergies propres, notamment dans certaines régions comme le Québec, qui visent à mettre fin à l’exploration et l’exploitation sur leur territoire, l'industrie fossile se débat présentement pour négocier des échappatoires financières ou technologiques afin de maintenir le statu quo.

Nous devons nous tenir collectivement debout contre celle-ci et militer pour un avenir plus juste et durable.

«  Les projets liés à l’industrie fossile n’ont pas d’avenir et mettent en péril notre santé et notre sécurité. Le gouvernement doit donc utiliser les pouvoirs à sa disposition pour tourner le dos aux hydrocarbures sans verser d'indemnité.  »

Émile Boisseau-Bouvier

Analyste, Politiques climatiques et transition écologique

Le travail d'Équiterre

Nous luttons avec nos partenaires québécois et canadiens afin d'influencer les gouvernements à planifier et accélérer notre sortie de cette industrie qui met en danger notre santé, notre sécurité et celle de nos milieux de vie.

Nous documentons les nombreux écarts de l'industrie et collaborons pour souligner les impacts négatifs de celle-ci.

Nous militons pour que la fin de l'exploration et de l'exploitation de ces ressources se fassent sans compenser d'aucune manière les entreprises derrière le saccage environnemental et climatique dont nous faisons tous les frais.

Objectifs

  1. Mettre fin à l'exploration et l'exploitation des énergies fossiles;
  2. Interdire sur le territoire québécois la construction ou l'agrandissement de toute infrastructure visant à augmenter l'exploration, la production, le transport, la distribution ou la consommation des énergies fossiles;
  3. S'assurer que cette action se fasse sans compenser l'industrie;
  4. Faire en sorte que la population n'ait pas à financer le nettoyage ou la réparation de dommages causés par l'industrie fossile;
  5. Développer un plan de transition juste pour les travailleurs et travailleuses des industries fossiles.

Historique du projet

2022

Fin du projet de gaz naturel de GNL Québec.

2021

Le Québec rejoint la Beyond Oild and Gas Alliance lors de la COP26, à Glasgow.

2017

Anticosti enfin protégée

Équiterre met tout son poids, au côté d'autres organismes environnementaux, pour qu'enfin Québec mette officiellement fin à toute possibilité de travaux de recherche et d'exploitation d'hydrocarbures sur l'île d'Anticosti.

La pétition « Non aux forages! » récolte près de 33 000 signataires

Lancée par Équiterre et une vaste coalition de groupes environnementaux et de la société civile, la pétition exige du gouvernement du Québec l’abandon définitif des quatre projets de règlements sur les forages pétroliers et gaziers, à 150 m de nos maisons, 60 m d’une aire protégée, 40 m de la voie navigable du Saint-Laurent.

2015

Test climat

Équiterre demande dorénavant que toutes décisions gouvernementales soient prises sous l'angle d'un « test climat ».

Énergie Est évalué au Québec, le dossier est brûlant d'actualité

Avec ses partenaires, Équiterre obtient, en justice, que le projet Énergie Est soit soumis à la loi québécoise. En pleine commission du BAPE, le projet est abandonné. Équiterre, ses partenaires et des milliers de citoyens et citoyennes crient VICTOIRE! C'est un front commun sans précédent qui a triomphé face à ce projet d’un autre temps.

Grandes marches pour le climat

Équiterre est membre des comités organisateurs de deux grandes marches en faveur du climat : Action Climat à Québec et 100 Possibles à Ottawa.

2013

L'oléoduc Énergie Est menace les terres du Québec

En réponse au projet de la compagnie TransCanada, Équiterre organise une série de conférences partout en région pour discuter avec les populations concernées des dangers encourus par le passage de pipelines transportant du pétrole brut issu des sables bitumineux au Québec. L'objectif est alors de mobiliser la population et de créer un mouvement d'opposition fort. Avec grand succès, cette tournée a mené à la création de plusieurs groupes de citoyens et citoyennes qui finirent par se regrouper sous la Fondation Coule pas chez nous.

2010-2011

Le flirt des pétrolières et du Québec pour exploiter les gaz de schiste

Équiterre plaide pour un moratoire dans son mémoire présenté au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) sur l'exploitation des gaz de schistes au Québec. En février, le gouvernement procède à une évaluation environnementale poussée, ce qui consiste alors à un moratoire « de facto » sur l'exploitation des gaz de schiste.

2009

Se libérer de notre dépendance au pétrole d'ici 2030

Équiterre publie un important rapport qui analyse les fondements des problématiques reliées au pétrole au Québec et suggère de grands chantiers et des pistes d’action.

2008-2011

Trailbreaker - ligne 9

Équiterre s’est opposée devant les tribunaux à la volonté de Pipe-Lines Montréal ltée de relancer son projet d’inversion d’écoulement du pipeline Trailbreaker en vue de faire transiter par le Québec du pétrole des sables bitumineux. Une requête d'Équiterre et de ses partenaires a également été entendue : l’Office national de l’énergie soumettra le projet d’Enbridge à un processus d’audiences publiques.

Participez dès maintenant

Équipe du projet

Analyste, Politiques climatiques et transition écologique