Aller à la navigation Aller au contenu

Anaïs Barbeau-Lavalette

Membre honoraire

Nommée Artiste pour la Paix en 2012, Anaïs Barbeau‐Lavalette a réalisé plusieurs longs‐métrages documentaires, maintes fois primés, dont Les Petits princes des bidonvilles (2000), Si j'avais un chapeau (2006), Les Petits Géants (2010, récipiendaire d’un Gémeaux) et Se souvenir des cendres (2010), qui suivait l'aventure du film Incendies de Denis Villeneuve et remportait le Gémeaux du Meilleur documentaire ainsi que Le plancher des vaches (2014).

Elle réalise trois films de fiction Le Ring (2008- sélectionné À Toronto et à Berlin), Inch'allah (2012, sélectionné à Toronto, à Berlin - prix Fipresci de la critique internationale, prix du jury oecuménique à Berlin) et La déesse des mouches à feu (sélectionné à Berlin). Elle tournera prochainement (printemps 2021) le long-métrage Chien Blanc, adaptation du roman éponyme de Romain Gary.
Au printemps 2016, elle présentait avec Émile Proulx Cloutier le documentaire scénique Pôle Sud au théâtre Espace libre. Leur nouvelle création : Pas Perdus, sera présentée au théâtre d’Aujourd’hui au printemps 2021.

Elle est co-fondatrice du Mouvement environnemental Les Mères au Front (@mèresaufront.org).

Elle est l’auteure des chroniques de voyage Embrasser Yasser Arafat (2011), du livre pour enfants Nos héroïnes (2018) et des romans Je voudrais qu'on m'efface (2010) et La femme qui fuit (Prix des libraires du Québec, Grand Prix de la ville de Montréal, Prix France-Québec, élu best-seller de la décennie 2010-2020) un grand succès critique et populaire.

Autres membres
de mon équipe

Membres honoraires