Aller à la navigation Aller au contenu

Guide et astuce

Comment pratiquer le vélo à assistance électrique en hiver?

Publié le 

Le vélo est de plus en plus populaire comme moyen de transport en saison hivernale. Qu’en est-il du vélo à assistance électrique (VAE)? Est-ce une bonne option pour se déplacer par temps froid? Absolument, à condition de faire preuve de vigilance. Voici quelques astuces pour vous permettre de rouler en mode électrique à l’année de façon sécuritaire.

Une conduite tout en douceur 🍃🚲

Un des avantages du VAE est que les départs se font en douceur grâce au pédalage propulsé en partie par la batterie. Une caractéristique fort utile lorsque les routes sont enneigées et que les roues peuvent facilement s’embourber pour compliquer les premiers coups de pédale.

D’autres avantages :

  • Un effort physique moindre grâce à l’assistance électrique, donc moins de sudation pour arriver à destination bien au sec.

  • Le temps de déplacement peut être écourté par temps froid grâce à la puissance modulable de l’assistance.

  • Un mode de transport plus accessible à un plus grand nombre en permettant de rouler plus longtemps avec une moins grande résistance liée aux intempéries.

Bien se préparer 🧤❄️

Rouler à vélo l’hiver demande quelques préparatifs et accessoires. Votre boutique de vélo saura vous conseiller pour vous assurer de ne rien oublier. Voici cependant quelques éléments-clés à considérer :

  • Installer des pneus à clous. La largeur des pneus dépendra si vous roulez sur des pistes cyclables en ville ou sur des accotements moins déneigés en zone rurale, par exemple.

  • Être visible en tout temps. Si votre VAE n’a pas de lumières intégrées, des lumières avant et arrière assurent une bonne visibilité, de jour comme de soir.

  • Se protéger des intempéries. Le multicouche, des lunettes de ski et une bonne paire de gants vous permettront de rouler bien au chaud, même par temps glacial. Pour les adeptes, il existe de l’équipement plus spécialisé comme les gants à trois doigts qui gardent les mains plus au chaud tout en facilitant le freinage.

Adapter sa conduite 🚴🏾🚦

Tout comme en auto, il est important d’adapter sa conduite en VAE en fonction de l’état des routes. Ainsi, lors d’une tempête de neige ou de verglas, il est préférable de limiter ses déplacements ou d’opter pour le transport en commun.

Être cycliste en VAE l’hiver signifie également modifier ses habitudes. En effet, l’autonomie de la batterie d’un VAE diminue de façon notoire, surtout en cas de froid extrême. Il est important de rentrer la batterie à l’intérieur et de la recharger plus souvent. Les températures froides ont cependant l’avantage de durcir les surfaces, ce qui rend les déplacements moins exigeants, surtout s’il faut rouler dans un accotement partiellement déneigé. Attention à la glace noire cependant!

Vous voulez en savoir plus sur les avantages du VAE?

Le transport actif est une façon saine et agréable d’apprécier l’hiver. De bons vêtements, quelques accessoires, de la prudence et votre bonne humeur seront vos alliés ! Un cocktail transport incluant également transport en commun, et la marche est plus que gagnant et constitue une alternative viable à l’auto solo en hiver, que ce soit en ville ou à l’extérieur des grands centres.