Skip to Content

4 dossiers bien de chez nous à surveiller

Agriculteur dans un champ

Pour accroître notre résilience collective et prévenir l’autre crise, nous devrons faire preuve de beaucoup de vigilance et de réactivité sur le plan politique. Plusieurs dossiers environnementaux nous tiendront bien occupés chez Équiterre dans les prochains mois.
 

 

 1. La lutte contre le projet GNL Québec

 

Ce qu’il faut savoir : Il s’agit du projet de construction d’un pipeline qui servirait à acheminer du gaz fossile à l’étranger par navires méthaniers via le fjord et le fleuve Saint-Laurent. Ce giga pipeline traverserait le Canada sur 750 km, de l’Ouest jusqu’à une usine de liquéfaction à Saguenay.

Pourquoi c’est important : les impacts sur l’environnement sont immenses : émission de 50 millions de tonnes de GES chaque année, soit l’équivalent de 10 millions de voitures supplémentaires sur nos routes! De plus, les passages quotidiens des méga méthaniers seraient aussi une menace à la survie des bélugas et de nombreuses autres espèces.

Date à retenir : 10 mars 2021, dépôt du rapport des consultations publiques du Bureau d'audiences publiques sur l’environnement (BAPE) à l'issue duquel le gouvernement du Québec déposera un avis favorable ou non au projet.

Comment s’impliquer? Signez la pétition et démontrez aux élus.es votre désaccord! Nous avons jusqu’ici réuni les signatures de 112 000 personnes.

 

2. La gestion de nos déchets

 

Ce qu'il faut savoir : Le Québec est parmi les plus grands producteurs de déchets par personne sur la planète.

Pourquoi c'est important : Les centres d'enfouissement débordent et il y a une crise des matières recyclables qui ne trouvent plus de débouchés.

Date importante : Nous attendons cet hiver un BAPE générique sur les résidus ultimes, des mesures sur les plastiques à usage unique et l'avancement de la modernisation des systèmes québécois de consigne et de collecte sélective.

Comment s'impliquer? Réduisez vos déchets! Suivez aussi nos médias sociaux où nous vous inviterons à participer aux différents processus de consultation publique.

 

3. La protection de nos terres agricoles

 

Ce qu'il faut savoir : la pression sur les terres agricoles québécoises est alarmante : plus de 35 000 hectares ont été perdus depuis 2000, et ce à cause de l'étalement urbain et de l'activité de spéculateurs financiers et immobiliers.

Pourquoi c'est important : nos terres agricoles sont des ressources rares et indispensables afin d’assurer notre sécurité alimentaire et aussi de stocker du carbone.

Date importante : une conversation nationale sur l'aménagement du territoire et de l'urbanisme aura lieu tout au long de l'année 2021.

Comment s’impliquer? Signez la pétition pour exiger que cesse le dézonage agricole.

 

4. Les élections municipales

 

Ce qu’il faut savoir : les élections municipales auront lieu cet automne dans toutes les municipalités et villes du Québec.

Pourquoi c’est important : c’est un moment clé pour s’assurer que toutes les municipalités et villes du Québec se dotent d’élus.es déterminés.es à s’attaquer au projet de transition écologique.

Date à retenir : 7 novembre 2021, le jour où se tiendront les élections municipales.

Comment s’impliquer? Restez informés, parlez-en autour de vous et songez à présenter votre candidature - pourquoi pas! L’environnement doit être au cœur des promesses et des débats. Plus de détails à venir sur ce dossier important et les moyens pour vous impliquer.

Passons à l’action ensemble!