Skip to Content

Quand les parents amènent la ferme à l’école

actu 3 octobre 2021

Plats transformés, produits qui ont parcouru 2 500 km avant d'atterrir dans nos assiettes... Douce Labelle voulait mieux pour ses enfants et pour l’offre alimentaire de leur école et CPE. C’est pourquoi elle a décidé il y a plusieurs années de s’impliquer et de proposer des actions en alimentation saine dans les deux établissements de ses enfants à Saint-Denis-sur-Richelieu, en Montérégie.

C’est ainsi que sont nés les jardins collectifs au sein de sa communauté. Et au fil des années, se sont ajoutées aux jardins pédagogiques de l’école une offre de collations santé et un service de bar à salades avec une partie de leurs récoltes!

« Suite à la projection du film Demain, nous avons décidé de créer un OBNL pour faire de la pédagogie et des projets liés à l'environnement, qui regroupe des citoyens des villages autour. », affirme la maman de Marianne et Clément.

« Lors de nos tempêtes d'idées, celle de créer un jardin pédagogique est sortie comme étant la plus porteuse, car nos enfants sont les décideurs de demain! J'ai approché l’école, ils ont embarqué tout de suite. Puis j'ai approché diverses personnes : un agriculteur qui avait des boîtes de bois à donner, un excavateur qui nous a fourni son tracteur et de la belle terre, la quincaillerie locale qui nous a fourni gratuitement du compost et des outils, une productrice de légumes bios de notre patelin qui nous a donné des plants de légumes et des fines herbes, des bénévoles qui ont mis les mains dans la terre, et les éducatrices qui ont commencé à faire des ateliers avec les enfants (semis, mise en terre, cuisine, etc.) », explique Douce.

« Tout notre milieu s'est mobilisé autour de ce projet collectif, c'était magique et très inspirant! Nous avions installé 3 potagers en bacs : un au CPE, un à l'école primaire et un près de notre musée d'histoire, la Maison Nationale des Patriotes. Nous avons aussi aménagé un jardin exclusivement garni de plantes, de fruits et de légumes ancestraux, afin de permettre aux enfants et aux visiteurs d'avoir une idée des potagers de nos ancêtres. Vraiment un beau succès communautaire », conclut-elle.

C’est notamment dans le cadre de l’initiative, De la ferme à l’école : le Canada, une terre fertile!, dont Équiterre est le fier instigateur au Québec, que des projets comme ceux-ci ont pu se développer au fil du temps.

De le ferme à l’école

De la ferme à l’école : le Canada une terre fertile! est une initiative pancanadienne, forte de 5 années d’existence, qui a pour mission d'offrir aux élèves des aliments sains, locaux et écoresponsablese mais aussi de les sensibiliser à l’agriculture et à l’importance de bien manger.

L’initiative a également permis le déploiement des Bourses De la ferme à l’école Canada procurant les ressources à plus de 133 écoles à travers le pays pour mettre en place un service de bar à salades garni de produits sains, locaux et écoresponsables, en plus de permettre aux élèves des apprentissage pratiques sur l’alimentation à l’école et dans leur communauté.

Équiterre, en partenariat avec Whole Kids Foundation et De la ferme à la cafétéria Canada, est d’ailleurs heureux d’annoncer que le quatrième cycle du programme de bourses De la ferme à l’école ouvrira le 8 novembre 2022. Restez à l'affût pour connaître tous les détails et inscrire votre école!

Parents… à vous de jouer!

Que vous souhaitiez mettre en place des activités de jardinage dans la cour d’école, des ateliers culinaires ou des bars à salades dans l’établissement scolaire de vos enfants, des outils existent pour vous lancer dans l’aventure!

>> Consultez le guide de mise en oeuvre <<

Laissez-vous inspirer par la thématique 2021 du Mois De la ferme à l’école - l’apprentissage axé sur la terre - pour imaginer des activités scolaires autour de notre relation entre notre propre vie, notre santé et la planète.

Vous faites partie d’un comité de parents ayant à cœur l'alimentation saine? Pourquoi ne pas déjà prendre contact avec l’école primaire et secondaire de vos enfants pour leur partager vos idées?