Skip to Content

Équiterre a de grandes attentes envers la conversation nationale sur l’aménagement du territoire

Montréal, 27 janvier 2021 - La conversation nationale sur l’aménagement du territoire est finalement arrivée. Le Québec doit en profiter pour se doter d’outils et d’une stratégie nationale d’aménagement et d’urbanisme digne du XXIe siècle et à la hauteur des défis de notre époque. Les attentes d’Équiterre sont élevées. On ne peut pas manquer notre coup.

La conversation qui s'amorce, menée par le Ministère des Affaires municipales et de l’Habitation, devra permettre de laisser derrière des pratiques néfastes pour le développement de nos milieux de vie, de nos collectivités et terres agricoles tout en nous permettant de préserver le patrimoine et de bâtir une société plus résiliente.

La stratégie qui en découlera devra de plus s’accompagner de choix fiscaux, budgétaires et réglementaires qui concordent avec un aménagement du territoire plus durable.

L’impact de celle-ci se fera ressentir longtemps sur tous les aspects de notre vie quotidienne, de la mobilité à l’agriculture, en passant par l’habitation et le développement économique.

Entretemps, dans l’attente d’une vision globale de l’aménagement du territoire, Équiterre souhaite un moratoire sur le dézonage agricole d’ici la fin de cette conversation nationale et a lancé une pétition en ce sens il y a quelques semaines, qui compte déjà plus de 8000 signataires.

-30-

Pour plus d’informations:
Anthony Côté Leduc, Relations médias
514-605-2000, acoteleduc@equiterre.org