Skip to Content

Équiterre s’associe à Trois-Rivières et l’Université de Montréal comme labos pour le vélo à assistance électrique

MONTRÉAL, TROIS-RIVIÈRES 5 octobre 2021 - Équiterre, en collaboration avec les Centres de gestion des déplacements Roulons VERT et Voyagez futé, s’associe avec la Ville de Trois-Rivières et l’Université de Montréal pour lancer la phase pilote de sa nouvelle campagne Vélovolt, qui mise sur le potentiel du vélo à assistance électrique (VAE) comme alternative à la voiture. Au cours des prochaines semaines, les deux organisations serviront de laboratoires avant de déployer le programme plus largement au Québec.

Cette phase pilote permettra aux deux organisations d'être les premières à offrir la possibilité à leurs employées et employés de participer à des essais de VAE. La campagne Vélovolt prendra ensuite son envol au niveau national dès le printemps 2022, avec des essais dans 10 régions de la province.

« Nous sommes heureux de nous associer à de grandes organisations telles que la Ville de Trois-Rivières et l'Université de Montréal afin de démarrer une grande aventure qui nous permettra de mesurer comment le VAE peut réduire la place de la voiture dans nos modes de vie », affirme Marilène Bergeron, responsable de la campagne Vélovolt chez Équiterre.

« Le Plan pour une économie verte 2030 représente un geste fort de la part du gouvernement pour répondre aux nombreux défis collectifs que présente l’urgence climatique. Or, la participation de toutes et de tous est essentielle à l’atteinte de nos objectifs climatiques : le gouvernement ne peut réussir seul. En unissant nos forces et en étant proactifs comme le proposent Équiterre et ses partenaires dans la campagne Vélovolt, un projet financé par le programme Action-Climat Québec, la population pourra se familiariser avec des modes de transport plus durables et choisir de les utiliser davantage. Bravo pour ce projet concret et mobilisateur et bon succès à cette campagne », ajoute Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques.

Avec cette campagne qui se déploiera sur 3 ans et rejoindra une quarantaine d’organisations à travers le Québec, Équiterre souhaite montrer comment le VAE peut contribuer à diminuer les émissions de GES associées au secteur des transports, le plus émetteur de la province, et rendre nos milieux de vie moins congestionnés et plus sécuritaires.

La période d’essai permettra aussi à Équiterre de commencer à récolter des données pour le volet recherche de Vélovolt, en partenariat avec la Chaire Mobilité de Polytechnique Montréal.

Autres citations:

« Le vélo électrique permet de mettre en selle de nouveaux cyclistes grâce à la diminution de l'effort requis et à l'augmentation de la distance pouvant être parcourue. Il permet de rejoindre des usagers résidant dans un rayon de 10 km, voire 15 km, de leur lieu de travail. L'assistance électrique est aussi une belle assurance en cas de montée ardue. » 
-Stéphane Béranger, Coordonnateur, durabilité, transition écologique et changements climatiques à l’Université de Montréal

« En initiant certain(e)s employé(e)s municipaux au transport actif, ce programme contribue à leur bien-être et influence positivement leur travail de planification du transport et des loisirs sur le territoire. »
-Guillaume Cholette-Janson, porte-parole de la Ville de Trois-Rivières

« L’ACGDQ croit que cette alternative a un potentiel réel pour concurrencer l’auto solo. À travers ses CGD localement implantés, l’ACGDQ est ravie de mettre la main à la roue pour accompagner les organisations testant l’implantation d'un tel projet pilote. » 
-Aline Berthe, présidente de l'Association des Centres de gestion des déplacements du Québec (ACGDQ)


-30-
 

À propos de Vélovolt:

La campagne est menée conjointement par Équiterre et l’Association des Centres de gestion des déplacements du Québec (ACGDQ). Vélovolt bénéficie d’une aide financière du gouvernement du Québec tirée du programme Action-Climat Québec et rejoint les objectifs du Plan pour une économie verte 2030. Cette campagne bénéficie également de l’appui de partenaires dont la Chaire Mobilité de Polytechnique Montréal, l’entreprise Quantum, CAA-Québec ainsi que de nombreuses villes et organisations du Québec.


Pour plus d’informations :

Anthony Côté Leduc, relations médias, Équiterre
514 605-2000, acoteleduc@equiterre.org