Skip to Content

Réaction d'Équiterre au débat des chefs - Stephen Harper n'a pas dit la vérité: Le Canada n'a aucune règlementation sur les émissions de GES

Montréal, le mercredi le 1 octobre 2008 – Monsieur Harper n'a pas dit la vérité aux Canadiens et Canadiennes pendant le débat des chefs. L'approche proposée par les Conservateurs ne donnerait pas lieu à des réductions absolues des émissions de gaz à effet de serre (GES), et ne permettrait donc pas au Canada de répondre aux exigences du protocole de Kyoto. Qui plus est, contrairement à ce qu'il a prétendu, il n'y a actuellement aucune règlementation sur la réduction des émissions de GES au Canada.

« Équiterre se réjouit du fait que l'environnement ait occupé une telle place dans le débat. En effet, les leaders de quatre partis qui représentent ensemble plus de 60% des intentions de vote au pays appuient la mise en œuvre du Protocole de Kyoto, des réductions de GES absolues et l'application du principe du pollueur payeur. Malheureusement, le chef du Parti Conservateur continue d'induire les Canadiens en erreur en laissant croire que son plan va véritablement s'attaquer aux changements climatiques », a déclaré Steven Guilbeault d'Équiterre.

De plus, les accusations de M. Harper sur les effets négatifs sur l'économie d'une taxe sur le carbone sont complètement exagérées. La Suède, avec une taxe sur le carbone de 150 $ la tonne de CO2 (15 fois ce que propose le Tournant vert de Stéphane Dion), a connu une croissance économique de 44% entre 1990 et 2006, au moment même où elle réduisait ses émissions de gaz à effet de serre de 3,5% sous les niveaux de 1990 alors que le Canada les augmentaient de 25%.

La déclaration de M. Harper sur le fait que le plan du Canada est l'un des meilleurs au monde ne passe simplement pas le test de réalité comme en témoignent ces différentes déclarations:

-“This particular government has been a government of skeptics. They do not want to do anything on climate change." Rajendra Pachauri, dirigeant du Groupe intergouvernemental d'experts sur le climat (GIEC), groupe gagnant d'un prix Nobel, AFP, le 6 décembre, 2007
(http://afp.google.com/article/ALeqM5hjgJAYTz1867ZFCzP0IQIDnFdDcA)

- “Canada is becoming a bargain discount version of Australia of old.” Yvo de Boer, Secrétaire général du Secrétariat des Nations Unies sur les changements climatiques, Toronto Star Blog, le 6 décembre 2007. (http://www.thestar.com/article/282004#day6toby)

-"Wir European halten die kanadische Position nicht für zielführend.” (traduction libre: "Nous, les Européens, ne considérons pas la position du Canada comme étant constructive." Karsten Sach, Chef de la délégation allemande, Deutsche Presse Agentur, 9 décembre 2007.

"Your government has continued to work on an intensity-based approach that will see Canada's emissions increase, not decrease," McGuinty wrote. "In addition, your plan proposes to use recent years as a baseline (for measuring cuts in greenhouse gas emissions) rather than the internationally recognized 1990 baseline." Extrait d'une lettre du Premier ministre de l'Ontario, Dalton McGuinty, au Premier ministre Stephen Harper, Canadian Press, 9 décembre 2007.
(http://canadianpress.google.com/article/ALeqM5idquPmEIjTdduR_WBwIVZ3AdVj9w)


-30-


Source
:
Marie-Eve Roy
Équiterre
514-378-0232