Aller à la navigation Aller au contenu

Actualité  •  1 min

Le pouvoir insoupçonné des contenants à remplissages multiples

Presque tout le monde au Québec connaît le système de consigne - qui existe depuis plus de 200 ans! - mais saviez-vous qu’un projet de règlement sur la modernisation de la consigne est en cours en ce moment? Ce projet prévoit un élargissement et la bonification de la consigne aux contenants de boissons prêtes-à-boire de 100 ml à 2 litres (comme les bouteilles de vin, de jus et d’eau, de lait, les spiritueux, etc.) qu’ils soient en plastique, en verre ou en métal.

C’est un projet qui est le fruit d’une mobilisation citoyenne de longue date et qu’Équiterre salue car le tri à la source des contenants de boissons augmente leur potentiel de réemploi et de recyclage. La modernisation de la consigne nécessite selon nous certains ajustements, afin que les contenants à remplissages multiples (CRM) - un système qui a plus que fait ses preuves sur le plan environnemental - soient utilisés à leur plein potentiel.

C’est pourquoi Équiterre a émis ses recommandations sur cet important changement, à travers un mémoire transmis au ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC).

Ce qu’il faut retenir

On cherche parfois des solutions innovantes et technologiques pour répondre à des enjeux environnementaux mais parfois - et plus souvent qu’on le pense! - les anciennes manières de faire sont plus efficaces et ont fait leurs preuves. Les contenants à remplissages multiples constituent une super solution écologique pour gérer nos contenants de boissons. Plutôt que de les laisser disparaître à petit feu, saisissons l’occasion de l’élargissement de la consigne pour soutenir leur essor!

Note : le mémoire déposé par Équiterre a été appuyé par le Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement.

Pour aller plus loin