Aller à la navigation Aller au contenu
Deux paires de mains tenant un petit pot de tomates

En cours

Commun'assiette

La communauté de pratique en alimentation institutionnelle durable

Commun'assiette réunit les organisations du milieu institutionnel de tous les secteurs (petite enfance, scolaire, collégial, universitaire, santé et milieux de travail) avec les acteurs et actrices de la chaîne d’approvisionnement, partenaires et instances du territoire pour favoriser et accélérer la transition vers un approvisionnement alimentaire institutionnel sain, local et écoresponsable.

Le défi à relever

Il y a un intérêt significatif pour de nouveaux processus d’approvisionnement alimentaire dans les institutions du Québec, en phase avec un mouvement général de société qui priorise des aliments sains, locaux et écoresponsables.

Ceci amène nos gouvernements et sociétés à vouloir se doter de systèmes agricoles et alimentaires plus durables et résilients. Récemment, le gouvernement du Québec a lancé une stratégie ambitieuse, la Stratégie nationale d'achat d'aliments québécois (SNAAQ), qui vise à augmenter de façon considérable la part des aliments de chez nous achetés par les institutions du Québec. La Stratégie a pour objectif de doter, d’ici 2025, l’ensemble des institutions publiques du Québec d’une cible d’achat d’aliments québécois.

Déjà, plusieurs institutions pionnières ont accompli beaucoup mais se heurtent à des défis communs. Pour augmenter leur part d’approvisionnement sain, local et écoresponsable, la collaboration d’autres parties prenantes de la chaîne d’approvisionnement comme les producteurs, productrices, transformateurs, transformatrices, distributeurs, distributrices et leaders est primordiale. De plus, les institutions ont besoin d'outils, de ressources, d'accompagnement, de soutien, de mobilisation et d'inspiration par leurs pairs pour y arriver.

«  Si l’on additionne tous les gestes posés par les institutions de tous les milieux (petite enfance, scolaire, collégial, universitaire, santé et travail) pour un système alimentaire plus sain, local et écoresponsable, nous avons la capacité de sensibiliser un très grand nombre de personnes, en plus de leurs familles, leurs proches et leurs réseaux. Ensemble, nous avons un plus grand impact! D'où la nécessité de travailler en communauté et de joindre Commun'assiette!  »

Petites pousses vegetales

Le travail d'Équiterre

Équiterre contribue au rayonnement et au développement d’une alimentation institutionnelle durable en accompagnant individuellement et collectivement des services alimentaires dans les institutions et organisations du Québec, plusieurs qui sont membres de Commun'assiette.

Nous tentons de sensibiliser le plus grand nombre pour influencer plus largement et avoir un impact sur les différents maillons de la chaîne d'approvisionnement.

Équiterre est l'initiateur de Commun'assiette et en assure le déploiement avec la collaboration d’un réseau d’institutions et de collaborateurs dynamiques et ancrés dans leur milieu pour cerner les enjeux, identifier les stratégies les plus porteuses et mettre en œuvre des actions où tout le monde contribue en fonction de ses forces. Cette stratégie maîtresse permet l’atteinte d'objectifs ambitieux et des réalisations aux impacts déterminants. La communauté de pratique s’est mise en place dans un premier temps à Montréal et souhaite s’étendre à l’ensemble du territoire du Québec par la suite.

Objectifs

  1. Générer un mouvement pour une alimentation saine, locale et écoresponsable dans les institutions du Québec;
  2. Tisser des liens entre les institutions, les spécialistes et les instances du territoire pour augmenter la concertation des parties prenantes et mettre en commun les expertises, expériences, outils, ressources et méthodes de travail pour augmenter l'approvisionnement en aliments sains, locaux et écoresponsables au sein des services alimentaires;
  3. Quantifier la part d'approvisionnement alimentaire local des institutions via le programme de reconnaissance Aliments du Québec au menu - Institution;
  4. Mobiliser les institutions à se fixer des cibles croissantes et graduelles d'achat d'aliments québécois au fil du temps;
  5. Fédérer les outils, ressources et initiatives qui ont actuellement cours en matière d'approvisionnement alimentaire sain, local et écoresponsable et mieux les faire connaître;
  6. Faire rayonner les pratiques exemplaires des institutions de la Communauté afin de mobiliser d'autres institutions à travers la province à emboîter le pas.

Notre impact

Grâce au développement de cette initiative, les institutions québécoises auront été mobilisées pour adopter des pratiques exemplaires favorisant une alimentation durable et pour se doter de cibles d'achat d'aliments québécois.

À long terme, Commun’assiette vise à :

  1. Augmenter l’approvisionnement d'aliments locaux, sains et écoresponsables dans les institutions, pour bénéficier la santé des individus, du système alimentaire, des communautés et de la planète;
  2. Soutenir l'économie locale en stimulant les entreprises locales et régionales, permettant d’atteindre davantage d’autonomie alimentaire;
  3. Travailler de près sur les enjeux de transport, des pesticides, du gaspillage alimentaire, de l’emballage etc. avec les entreprises du Québec;
  4. Favoriser l’éducation alimentaire en sensibilisant les institutions, les directions, le personnel et les usagères et usagers sur leurs propres choix alimentaires.

Résultats obtenus jusqu'à maintenant

40 membres regroupant 60 personnes dont 16 institutions, 3 entreprises de gestion de services alimentaires, 21 collaborateurs et collaboratrices


60 % d'aliments québécois (moyenne globale des institutions membres 2021-2022)


4 comités de travail sur des enjeux spécifiques permettant concertation et actions collectives


10 rencontres et formations


Plus précisément, les institutions ont atteint une moyenne de :

  • 43 % d'approvisionnement local pour la catégorie fruits et légumes frais;
  • 88 % d'approvisionnement local pour la catégorie produits laitiers;
  • 66 % d'approvisionnement local pour la catégorie protéines;
  • 68 % d'approvisionnement local pour la catégorie boulangerie & pâtisserie;
  • 55% d'approvisionnement local pour la catégorie produits céréaliers.

Commun'assiette c'est

Historique du projet

2021-2022

40 membres regroupant 60 personnes dont 16 institutions, 3 entreprises de gestion de services alimentaires, 21 collaborateurs et collaboratrices.

Activités : 3 rencontres de la communauté entière, travail en comité, 2 formations : « Chaîne d'approvisionnement 101 » et « Quantification des aliments québécois », une rencontre des institutions et entreprises de gestion de services alimentaires, une rencontre des collaborateurs et collaboratrices.

Résultats : moyenne globale de 60 % d'approvisionnement alimentaire québécois des membres.

Lancement portail web

Lancement du portail web en approvisionnement alimentaire institutionnel durable qui met à votre disposition toutes les informations, outils et ressources afin de faciliter la transition de votre institution vers une alimentation durable.

Réalisation de 4 capsules vidéos

Capsules faisant la promotion du rêve de l'alimentation institutionnelle durable, de la communauté de pratique et du portail web de Commun'assiette.

2020-2021

27 membres regroupant 40 personnes dont 10 institutions, 2 entreprises de gestion de services alimentaires, 15 collaborateurs et collaboratrices.

Activités : 2 rencontres de la communauté entière, création de 3 comités de travail.

Résultats : moyenne globale de 50 % d'approvisionnement alimentaire québécois des membres.

Témoignages

Vidéos

Manger local à la garderie, à l'école, au cégep, à l'université, à l'hôpital et au bureau grâce au programme Aliments du Québec au menu - Institution.

Équipe du projet

Commun'assiette est à la fois une communauté de pratique et un portail web. Ce projet initié par Équiterre et rendu possible grâce au soutien financier de plusieurs partenaires : le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) à travers le volet 1 du Programme de développement des marchés bioalimentaires qui s’inscrit dans le cadre de la SNAAQ, ainsi que d’Aliments du Québec, la Fondation Choquette-Legault, le ministère de la Santé et des Services sociaux par l’entremise de la Table québécoise de la saine alimentation (TQSA). Il a pris naissance grâce à un important financement du Système alimentaire montréalais (SAM), et de la Fondation du Grand Montréal.