Skip to Content

Pour une alimentation institutionnelle qui a meilleur goût : des fruits et légumes locaux au menu des établissements de santé!

Actu - Approvisionnement local

Équiterre, la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île et le CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal dévoilent les résultats du projet « Consommer localement, c’est goûter les saveurs d’ici! » visant à augmenter la part d’aliments locaux servis dans les repas quotidiens des résidents et des employés de quatre centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal.

Visionnez le projet en images!

Ce projet, rendu possible grâce à la Fondation de la famille J.W. McConnell, a permis de quantifier et d'identifier la part d’aliments du Québec dans les établissements de santé du Québec et démontré qu’offrir des aliments sains et locaux dans ces installations est non seulement souhaitable, mais tout à fait possible! « Dans le réseau de la santé, nous avons une responsabilité d’offrir des repas de qualité, sains et nutritifs à notre clientèle », souligne Josette Leclerc, chef de production et de distribution au Service alimentaire du CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal. « Cela nous apporte beaucoup, tant à nous qu’aux résidents, de connaître les produits d’ici et de les mettre en valeur », ajoute-t-elle.

Le projet « Consommer localement, c’est goûter les saveurs d’ici! » en chiffres :

Le CIUSSS de l’Est-de-l’Île-de-Montréal a augmenté sa part d’aliments locaux dans quatre centres d’hébergement du secteur de la Pointe-de-l’Île de Montréal en mobilisant ses fournisseurs, formant son personnel et menant des activités thématiques mettant au menu les fruits et légumes du Québec. Ainsi :

  • 26 % des aliments servis dans ces quatre centres sont des aliments du Québec;
  • Plus de 150 repas thématiques ont mis en 2015 plus de 32 fruits et légumes au menu du jour;
  • 3 formations culinaires, offertes en collaboration avec l’École hôtelière de Montréal – Calixa-Lavallée de la Commission scolaire de la Pointe-de-l’Île, ont permis à 25 employés de ces services alimentaires de mieux connaitre les fruits et légumes du Québec et de les intégrer dans leur menu.
     

Dans le cadre du Programme d’alimentation institutionnelle de la Fondation de la famille J.W. McConnell, le CIUSSS des Laurentides a lui aussi entrepris plusieurs démarches afin d’améliorer l’offre alimentaire par des aliments sains, locaux et durables. En effet, ce dernier a établi de nouvelles relations avec les fournisseurs locaux et créé des jardins sur ses terrains et à proximité, afin de favoriser l’approvisionnement en aliments locaux, maximiser la fraicheur des aliments dans les menus et encourager l’implication du personnel et des résidents.

Les avantages de l’approvisionnement local

Rappelons que l’alimentation locale favorise la qualité nutritive et le goût des aliments. Elle permet également la réduction de l’emballage et du transport des produits, diminuant ainsi les émissions de gaz à effet de serre. Enfin, elle stimule l’économie locale et l’occupation dynamique de nos terres agricoles. Équiterre souhaite ainsi inspirer tous les établissements de santé du Québec pour qu’ils emboitent le pas et offrent à leur clientèle des produits locaux au menu.
 

Découvrez le communiqué de presse du bilan du projet.