Skip to Content

Les ONG canadiennes et japonaises invitent les Canadiens à faire pression sur le Japon

Cancun (Mexique), le 10 décembre 2010 – À quelques heures de la fin des négociations de Cancun sur le climat, Équiterre se joint à plusieurs organisations canadiennes et japonaises pour demander aux Québécois et aux Canadiens de faire pression sur le Japon pour sauver le Protocole de Kyoto.

Le Japon a annoncé dès le début des négociations son intention de s’opposer à la poursuite du Protocole de Kyoto, le seul traité contraignant dont dispose la communauté internationale pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le Canada s’est rangé derrière lui. Toutefois, en raison de la forte pression des citoyens et citoyennes sur le gouvernement Harper, le Canada s’est finalement dit prêt à modifier sa position si le Japon faisait de même.

« Équiterre invite donc tous les citoyens à prendre quelques minutes pour écrire au gouvernement japonais et à l’Ambassade du Japon au pays pour lui demander de revenir sur sa position et de sauver le Protocole de Kyoto. Cela peut sembler inutile, mais la pression des citoyens peut faire évoluer les choses. On le voit avec le Canada, qui se dit maintenant ouvert à changer son fusil d’épaule », a fait valoir Steven Guilbeault d’Équiterre qui participe aux négociations sur le climat à Cancun.

Pour écrire au gouvernement du Japon, allez au  et pour rejoindre l’Ambassade du Japon au Canada, composez le 613-241-8541 ou écrivez au infocul@embjapan.ca.
-30-

Source :
Marie-Eve Roy
Équiterre
514-378-0232
+521 998 202 9068 (au Mexique)