Skip to Content

Vingt-cinq des plus importants organismes environnementaux du Canada publient leurs propositions détaillées au gouvernement fédéral pour des investissements axés sur une relance verte

Les quatre recommandations principales portent sur la rénovation de bâtiments, le transport propre, les solutions axées sur la nature et les aires protégées.

Ottawa, le 14 octobre 2020 — La Coalition du budget vert a publié aujourd’hui un ensemble détaillé de recommandations pour aider le gouvernement fédéral à donner suite à son engagement en faveur d’une relance verte qu’il a communiqué dans le discours du Trône.

« La nature constitue l’un de nos plus importants atouts, notamment en ce qui a trait à la création d’emplois et à la lutte contre les changements climatiques », a déclaré David Browne, coprésident de la Coalition du budget vert et directeur de conservation pour la Fédération canadienne de la faune, lors de la publication des Recommandations relatives aux mesures budgétaires et de relance pour 2020-2021.

Les quatre recommandations principales de la Coalition du budget vert mettent en évidence les possibilités de créer des emplois tout en accélérant les réponses du Canada aux crises du climat et de la biodiversité grâce à des investissements fédéraux supplémentaires dans les domaines suivants :

  1. Rénovation de bâtiments visant l’efficacité énergétique — 10 milliards de dollars pour améliorer l’efficacité énergétique des écoles, des hôpitaux, des logements sociaux et des édifices à vocation résidentielle, et réduire leur dépendance aux combustibles fossiles;
  2. Transport propre — 4,8 milliards de dollars sur cinq ans, dont 700 millions pour la transition vers des véhicules à émission zéro;
  3. Solutions climatiques axées sur la nature — 2,6 milliards de dollars sur cinq ans, comprenant la réduction d’émissions par la restauration des forêts, des prairies indigènes et des milieux humides; l’amélioration de la gestion des forêts et des terres agricoles; et le soutien aux solutions d’infrastructures naturelles;
  4. Aires protégées — 4,8 milliards de dollars sur cinq ans, y compris un soutien accru aux programmes d’aires protégées et de gardiens autochtones.

La Coalition du budget vert recommande également des investissements fédéraux dans l’agriculture durable, la protection et la conservation des Grands Lacs et du Saint-Laurent, les énergies renouvelables, la réduction de la pollution par le plastique, les mesures relatives aux substances toxiques et d’autres enjeux environnementaux.

« Le gouvernement a pris des engagements prometteurs, allant de la plantation de 2 milliards d’arbres à la protection de 25 % des terres et des océans au Canada d’ici 2025, en passant par la rénovation de 1,5 million de maisons, d’ajouter M. Browne. Nos recommandations précisent les investissements nécessaires à la réalisation de ces objectifs et d’autres encore pour protéger la nature, faire face à l’urgence climatique, et soutenir les emplois et les collectivités dans le cadre d’une relance verte. »

La Coalition du budget vert réunit vingt-cinq des plus importants organismes environnementaux et de conservation du Canada. Ensemble, ces groupes comptent plus d’un million de membres et sympathisants, et cumulent des dizaines d’années d’expérience dans la résolution des plus grands défis liés à l’environnement au pays.

« Nous travaillerons avec tous les partis pour nous assurer que les investissements sont efficaces et orientés vers l’action, a déclaré Doug Chiasson, coprésident de la Coalition du budget vert et spécialiste principal du développement marin durable pour WWF-Canada. Bien que nous nous trouvions encore en situation d’urgence de santé publique, la population du Canada est prête à prendre des mesures concrètes pour une relance verte et juste à la suite de cette pandémie afin d’améliorer ses conditions de vie maintenant, et de construire un avenir meilleur et plus résilient pour tous. »

Au cours de l’été, plus de 150 000 Canadiens ont écrit à leurs députés pour les encourager à investir dans une relance verte. Les mesures budgétaires et de relance pour 2020-2021 proposées par la Coalition du budget vert fournissent une voie claire pour y parvenir.

– 30 –

À propos de la Coalition du budget vert :

Active depuis 1999, la Coalition du budget vert (CBV) réunit vingt-cinq des principales organisations canadiennes vouées à l’environnement et à la conservation afin de présenter une analyse des enjeux les plus urgents en matière de durabilité de l’environnement au Canada et de proposer au gouvernement fédéral des recommandations en ce qui a trait aux possibilités stratégiques sur les plans fiscal et budgétaire.

Les organismes suivants forment la Coalition du budget vert :
ALUS Canada, l’Association canadienne du droit de l’environnement, Canards Illimités Canada, le Centre d’action écologique, Conservation de la nature Canada, Écojustice Canada, Environmental Defence, Équiterre, la Fédération canadienne de la faune, la Fondation David Suzuki, la Fondation Sierra Club Canada, le Fonds International de Conservation du Canada, Greenpeace Canada, Habitat faunique Canada, l’Institut international du développement durable, l’Institut Pembina, Les Ami(e)s de la Terre Canada, MiningWatch Canada, Nature Canada, Nature United, Oiseaux Canada, Sème l’avenir, la Société pour la nature et les parcs du Canada, la West Coast Environmental Law Association et WWF Canada.

Pour un complément d’information, veuillez consulter les Recommandations relatives aux mesures budgétaires et de relance pour 2020-2021 à la page https://greenbudget.ca/2020-2021-recommandations/?lang=fr . Vous pouvez également communiquer avec :

David Browne, coprésident de la Coalition du budget vert et directeur de conservation pour la Fédération canadienne de la faune, 613-222-6162, davidb@cwf-fcf.org

Doug Chiasson, coprésident de la Coalition du budget vert et spécialiste principal du développement marin durable pour WWF Canada, 613-232-2559, dchiasson@wwfcanada.org

Andrew Van Iterson, gestionnaire, Coalition du budget vert, 613-296-3263, avaniterson@naturecanada.ca