Aller à la navigation Aller au contenu

Actualité  •  2 min

À la rescousse de notre garde-manger!

Publié le 

Exigeons des politiques agricoles plus ambitieuses pour le climat

Un nouveau cadre stratégique agricole se dessine en ce moment pour les 5 prochaines années. Et cela nous concerne! Pourquoi? Parce que nos terres fertiles et notre système agro-alimentaire sont en jeu.

Nous avons tous et toutes besoin de manger. Nous devons nous préoccuper des décisions qui touchent notre garde-manger et faire entendre nos voix.

Le secteur agricole en transformation

Une grande partie du milieu agricole s'accorde déjà sur l’importance de préserver et stimuler la richesse et la résilience de nos écosystèmes agricoles, et de mettre la santé des sols au cœur des orientations gouvernementales. En misant sur des pratiques qui favorisent un sol en santé, les fermes sécurisent leurs rendements et augmentent considérablement leur résilience - c’est-à-dire leur capacité de s’adapter et de surmonter les impacts des changements climatiques -, ce qui a un effet positif sur notre sécurité alimentaire.

Les agriculteurs et agricultrices ont besoin de notre soutien et du soutien du gouvernement pour accélérer la transition. Surtout quand on sait qu’au Canada, les investissements dans les programmes agro-environnementaux sont 73 fois moins élevés qu’en Union Européenne et 13 fois moins élevés qu’aux États-Unis. Il faut faire mieux! C’est l’avenir de notre garde-manger qui est en jeu, rien de moins!

C’est le moment de prendre action! C’est en juillet prochain que les ministres de l’agriculture du fédéral, du provincial et des territoires finaliseront ce nouveau cadre qui déterminera les programmes de soutien auxquels auront droit les agriculteurs et les agricultrices, et ce, jusqu’en 2028.

Équiterre travaille fort pour que la stratégie canadienne s’établisse en concordance avec la transition écologique, de plus en plus urgente. Nous allons d’ailleurs déposer un mémoire et des recommandations aux gouvernements pour exiger que l’agriculture durable soit au cœur du prochain cadre stratégique agricole.

Ajouter votre voix à la nôtre pour renforcer notre autonomie alimentaire

Voici ce que vous pouvez faire pour que notre nouveau cadre stratégique agricole protège nos fermes et notre autonomie alimentaire :

  1. Envoyez cette lettre pré-rédigée avec les revendications d’Équiterre à la Ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du Canada, madame Marie-Claude Bibeau, au Ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, monsieur André Lamontagne et à vos députés locaux

  2. Parlez-en autour de vous et partagez la campagne sur les réseaux sociaux.

Pourquoi faut-il protéger nos fermes?

  • L’impact des changements climatiques accentue constamment les pressions sur le milieu agricole : conditions météorologiques extrêmes, pertes désastreuses des cultures et du bétail et diminution de rendement des fermes font partie du cocktail de défis que doivent affronter les agriculteurs et agricultrices. L’an dernier, les rendements ont diminué de près de 50 % pour le canola et de 40 % pour le blé en Alberta et en Saskatchewan.

  • Dans le sud-ouest du Québec, une des régions agricoles les plus fertiles, des spécialistes estiment que 2 cm d’épaisseur de terres noires se volatilisent chaque année et qu’elles auront complètement disparu d'ici 50 ans si rien n’est fait.

  • Seulement 2 % des sols sont cultivables au Québec! Leur rareté en font des terres qui doivent absolument être protégées.

Les solutions existent. Il est grand temps de les appliquer!

Dans son mémoire, Équiterre proposera les recommandations suivantes, que nous vous encourageons à envoyer aux ministres via notre lettre pré-rédigée :

  • du soutien aux agriculteurs et agricultrices dans la transition vers l'adoption de pratiques agricoles durables;

  • l'accès aux programmes de soutien financier conditionnel au respect d'exigences environnementales établies à travers le plan environnemental à la ferme;

  • une stratégie et un plan d'action pour le transfert de connaissances indépendant sur les pratiques durables pour les agriculteurs et agricultrices;

  • des ressources nécessaires pour la mise en oeuvre d'une stratégie d'adaptation et d'atténuation des impacts des changements climatiques sur les entreprises agricoles;

  • une stratégie globale de saine autonomie alimentaire.

Appuyez nos revendications pour renforcer notre autonomie alimentaire

Appuyez

Merci de votre implication!

Sources :
L’agriculture en chiffre, UPALes terres noires menacées de disparition, La Presse
Drought in Canada Hits Farmers and Crop Insurers, Verisk
Un acompte vers un avenir agricole résilient et faible en GES, Fermiers pour la transition climatique